… le moteur Ford L3 1.0 L EcoBoost que nous connaissons en 100 et 125 ch. Mais n’oublions pas les autres catégories qui ne sont pas à négliger !

Comme l’an passé (Fiat L2 0.9 L TwinAir), l’EOTY met en avant le downsizing puisque ce nouveau bloc moteur 3 cylindres Fordl’emporte devant le L4 1.4L TSI/TFSI du groupe Volkswagen. Elément remarquable, ce nouveau L3, qui connait déjà un joli succès commercial, l’emporte avec le plus grand nombre de points jamais obtenus pour cette élection du moteur de l’année.

Dans la catégorie « New Engine » de l’année, c’est le L3 1.0 EcoBoost qui gagne devant le L6 3.0 L diesel BMW 381 ch et le 2.2 L diesel SkyActiv de Mazda

Dans la catégorie « Green Engine », c’est le moteur GM 1.4 L Range Extender des Volt, Ampera qui l’emporte devant le moteur Ford 1.0 L EcoBoost, le moteur de la Leaf.

Du coté de classement « Performance Engine », victoire du V8 4.5 L Ferrari devant le V8 3.8 L McLaren et le V8 4.4 L Biturbo des M5 et M6.

Et bien sur, on n’oubliera pas les catégories par cylindrée :

< 1.0 L : L3 1.0 L EcoBoost Ford

1.0 L – 1.4 L :  L4 1.4 L TSI Volkswagen Group

1.4 L – 1.8 L : L4 1.6 L Turbo BMW/PSA

1.8 L – 2.0 L : L4 2.0 L N20B20  BMW

2.0 L – 2.5 L :  L5 2.5 L Turbo Audi

2.5 L – 3.0 L : L6 3.0 L N54B30 BMW

3.0 L – 4.0 L : V8 4.0 L S65B40  BMW

> 4.0 L : V8 4.5 L Ferrari

Certains diront que c’est un classement de plus et ils auront mais il confirme très souvent les tendances des essayeurs et du marché tout en validant « commercialement le choix des constructeurs. Pour tous les détails des catégories, c’est par ici :

http://www.ukipme.com/engineoftheyear/index.php

Via IEOTY,Ukipme.com.