En septembre 2007, BMW lance un nouveau segment avec le X6 sur le marché des SUV haut de gamme. Plus de six ans après et le succès que l’oin connait, la marque allemande décide d’agrandir ce segment où il n’y a toujours pas de réel concurrent du X6 (en attendant le MLC) en créant le X4. Basé sur la plateforme du X3, il reprend le concept du SUV coupé.  

IMG_9020

Qui aurait pu imaginer lors de la présentation en 2007 du X6 qu’il aurait eu un tel succès ?  Produit à l’heure actuelle à plus de 250.00 exemplaires, il s’offre même le luxe de dépasser les ventes du X5. Aujourd’hui c’est au tour du X4 d’arriver sur le marché.  Basé sur le X3, il est plus long de 14 mn et plus bas de 37 mm. Avec 4,67 mètres de long et 1,88 de large, il est plus adapté aux villes d’Europe que son grand frère le X6.  Il reprend d’ailleurs la même recette : un pare-brise incliné, des lignes de toit fluides et un arrière musclé.  De face, il est presque identique au X3 en reprenant les optiques.

Capture3

La vue de profil se distingue par une ligne de pavillon plongeant vers l’arrière à la manière d’un coupé A l’arrière, la lunette est rehaussée comme sur le X6, les feux s’étendent sur les flancs.  En bref, il ressemble beaucoup à son grand frère mais simplement en plus petit. Il plaira donc à ceux qui n’osaient pas acheter un X6  trop tape à l’œil.

A noter qu’en version Pack M, le X4 devient plus viril, plus musclé et surtout il adopte une silhouette encore plus dynamique. Je vous vois déjà venir avec vos questions: « ouais, c’est un coupé, il sera moins habitable »,  » le coffre doit être ridicule ». En effet, le X4 perd 50 dm3 par rapport au X3 ce qui ramène son niveau de chargement à 500 dm3 tout de même ( jusqu’à 1.4 m3). Il adopte le système de hayon électrique en série. Le système Smart Opener, en option, permet d’ouvrir le coffre en passant son pied sous le pare- choc.  Il y a tout de même un gros défaut avec ce hayon : et oui, la voiture ne pouvait pas être parfaite!
Les personnes qui ne dépassent pas le 1.60 m ne seront pas concernées, mais pour les autres, l’accès au coffre sera très limité surtout  si on ne se penche pas un minium. Il faudra aussi faire très attention quand on se relèvere car la tête n’est jamais loin du hayon  (je me la suis d’ailleurs tapée plusieurs fois durant l’essai).

Vie à bord :

Le X4 est conçu pour 4 personnes. Voulant rappeler celle des coupés, l’assise est rabaissée de 20 mn à l’avant et 28 mn à l’arrière,  ce qui permet aux grands (encore une fois) d’être largement à l’aise sauf que … leur vision de la route sera très limitée.  La planche de bord est celle du X3. Il n’y a que l’emplacement de la climatisation qui a changé. Heureusement,  la caméra de recul aide (option) car la visibilité à l’arrière n’ est pas ce qui se fait de mieux.  Il est préférable d’opter pour l’option Surround view 360° comme ci dessous.

De série, il dispose de la direction DirectDrive, du sélecteur de mode de conduite (éco pro confort,sport, sport plus)d’une boite automatique sport à 8 rapports et du contrôle de la transmission.

Trois finitions sont disponibles :

Capture

Lounge Plus : dès l’entrée de gamme, les feux xénon sont de série; la banquette en 40/20/40, contrôle de transmission, régulateur de vitesse et radar de recul.

XLine : dispose en plus du GPS, d’une sellerie cuir Nevada et des sorties de pots en chrome mat.

M Sport : version haut de gamme dispose quant à elle d’un kit aérodynamique extérieur M, de jantes de 19 pouces, de la suspension directdrive, des projecteurs Full LED directionnels.

Ci-dessous, les deux différentes ambiances: d’un côté, une finition plus luxueuse, de l »autre, une finition plus sportive. Comme sur la Série 4 Gran coupé, j’apprécie particulièrement l’emplacement pour poser mon smartphone.

Une large proposition de motorisation … Diesel :

Il fut un temps où BMW était réputée pour ses 6 cylindres … Essence. Sur ce X4, le moteur le plus puissant n’est pas une version au sans plomb mais bien un moteur fonctionnant au mazout : le 35D de 313 chevaux.  Une nouveauté, le 20D a été retravaillé pour rentrer dans les nouvelles normes, plus silencieux, moins gourmand et 6 chevaux supplémentaires.

Capture1

Le x4 se doit d’être plus sportif que le x3. Sur notre version 35D, impossible de prendre le contrôle sur route sèche, ce qui permet de jouer avec en toute sécurité. Sur les routes sinueuse,s en mode sport plus, on pourra s’amuser mais sans monter dans les tours, diesel oblige. La boite à 8 rapports est réactive et s’adapte bien à la conduite qu’on adopte. Si jamais vous avez besoin de rétrograder, un coup sur la palette et aussitôt vous voilà sur le rapport en dessous.  Grâce à ses 313 chevaux, son 0 à 100 km/h s’exécute en 5,2 secondes.  Une consommation moyenne annoncée pour seulement 6.0 L/100 km, cela reste tou à fait raisonnable pour 313 ch. Attention toutefois au malus de 2.200€ qui peut en effrayer certains.

Sur la version 30D qui dispose de 258 chevaux mais adopte toujours le 6 cylindres, on retrouve le même agrément de conduite que sur le 35D mais on sent qu’il y a moins de puissance. Cette dernière est largement suffisante pour se faire plaisir, selon moi, le meilleur compromis entre les 3 moteurs diesel disponibles.

La nouveauté, le 20D est le moins puissant de la gamme. Il perd en cylindres et passe à 190 chevaux. Tout de suite moins joueur, il fait son devoir et vous emmènera sans problème partout … sans éprouver de plaisir de conduite. ( Mais alors pourquoi rouler en BMW ? )

Le 30D, étrangement, dispose d’exactement de la même puissance que son concurrent direct, le Porsche Macan S Diesel. Sauf que le BMW est bien plus léger, ce qui lui permet d’établir le 0 à 100 km/h en 5,8 secondes au lieu de 6,3 pour le Macan. Plus sympa à conduire que le 20D, on ressent tout de même à haute vitesse une direction trop sensible.

Le plus gros moteur, le 35D, est comme le précédent, agréable à conduire;  on sent qu’il  a plus de puissance. Mais pourquoi acheter un moteur de 313 chevaux en version diesel, le 35i est plus joueur et le 30D  largement assez puissant ?

En version de base, le 20D  finition Lounge Plus le X4 s’affiche à 49.800€ soit à finitions équivalentes 2.000€ de plus qu’un X3 sauf qu’il dispose de série des bi-xénon, du GPS ou encore de l’ aide au stationnement av/ar.

La version 30D est une parfaite alternative au Porsche Macan S diesel et de mon point de vue moins tape à l’œil à partir de 58.800€.

Quand à la version la plus puissante, la 35D, elle est en concurrence entre la 35i et le 30D puisque son ticket d’entrée est à 63.350€.

Le x4 est donc un concurrent qui n’a rien à se reprocher face au Macan. Plus petit et moins »m’as-tu vu » que le x6, il séduira sûrement plus de clients. Fun et décalé, il faudra tout de même faire quelques sacrifices comme la visibilité arrière.

Remerciements à Patrick Lucas de BMW France et à Charles Richer de l’agence Isobar pour l’invitation à l’essai.

Photos : Flavien Jaouen pour Blogautomobile.fr