Essai Fiat Tipo SW GPLPour nous, passionnés d’automobile, essayer ce genre de voiture n’est pas toujours un exercice facile. Pourtant dès la présentation de la Tipo en 2015 elle m’a un peu tapé dans l’œil. Son dessin, quand même assez classique, est réussi et déclinable en 3 carrosseries : berline, compacte et break. Je n’ai alors pas vraiment hésité à la prendre en main, une belle surprise à l’essai aujourd’hui avec la Tipo SW GPL !

Me voici donc à bord d’une Tipo qui carbure au GPL avec une installation de série. J’insiste sur ce dernier mot car le constructeur est l’un des seuls en France à proposer à la vente une telle motorisation directement chez le concessionnaire. Le 1.4 T-Jet qui développe 120 ch permet de rouler à l’essence et au gaz pour éviter tout risque de panne et augmenter votre autonomie. Le passage d’un carburant à l’autre se fait automatiquement ou à l’aide d’un bouton sur la console centrale et est surtout totalement invisible.

Essai Fiat Tipo SW GPLPrésentation faite, passons à la conduite. Et clairement je ne m’y attendais pas, j’ai été agréablement surpris, mais en accélération elle a franchement du souffle. Les 215 Nm de couple disponibles au régime de 2000 tr/min nous offrent une belle vivacité et des relances bien suffisantes au quotidien. Avec les jolies routes normandes que j’ai parcouru lors de mon essai, ce dynamisme me donnait envie de hausser le rythme. Même si le freinage se faisait plutôt bienveillant, le roulis légèrement trop présent allait vite calmer mes ardeurs. Alors on se sent bien à son volant, et en sécurité, mais on comprend qu’elle n’est pas faite pour une conduite sportive. En même temps est-ce vraiment sa destinée ? Non. Elle est plutôt faite pour les petits trajets de tous les jours et les départs en vacances. Irréprochable sur ce premier point, grâce à des passages de rapport avec la BM6 agréables, une très bonne maniabilité et des suspensions parfaitement adaptées à une utilisation en ville (notamment pour supporter les trop nombreux ralentisseurs qu’on y trouve). Elle demanderait en revanche un peu plus de travail sur l’insonorisation pour les longs trajets d’autoroute, mais sa bonne tenue et son confort sont de bons atouts en sa faveur.

Comme je le disais en introduction, extérieurement c’est une réussite pour sa catégorie. Elle a selon moi tout ce qu’il faut pour plaire au plus grand nombre, et croyez-le ou non mais c’était la première fois qu’un passant me demandait s’il s’agissait bien de la Tipo tout en la trouvant très réussie. En l’observant de plus près on ressent un soin apporté à l’assemblage et aux détails. La finition SW lui apporte une allure plus statutaire en offrant de surcroît un volume de coffre de 550 l (ou 530 l en raison du réservoir GPL).

Pour parfaire le tout et avec un tarif très serré, la dotation extérieure est pourtant très complète. On remarque les feux de jour à LED, des jantes alliage de 16’’, les antibrouillards ou encore quelques touches de chrome. Elle ne laisse pas indifférent !

Cette réussite se poursuit à l’intérieur avec un habitacle accueillant. Moderne et épuré, on ne rechigne pas à s’installer dedans. Évidemment nous ne sommes pas dans du haut de gamme, le plastique se fait très présent mais n’est pas agressif. L’ensemble est très harmonieux et la finition au rendez-vous pour un véhicule de ce segment. Enfin, la vie à bord est plutôt bonne avec un bon espace pour tous les occupants, même la 5ème place n’est pas à oublier. Les sièges, bien enveloppants, sont moelleux et nous laissent voyager confortablement.

A noter qu’au premier abord elle semble s’adresser à de jeunes pères de famille, ultra-connectés donc, mais pourtant une seule prise USB est présente à l’intérieur et la qualité de la caméra de recul est d’un autre temps. Heureusement le reste de l’infodivertissement est agréable et intuitif même si on va déplorer l’absence totale de suivi de consommation, probablement compliqué à gérer avec la bicarburation. Pour compenser on retrouve avec plaisir Apple CarPlay ou Android Auto grâce au système Uconnect 7″.

Avec autant de déclinaisons ce n’est pas facile de s’y retrouver côté tarifs. Vous être prêt pour la valse des prix ? Comptez au minimum 12 590 € pour la berline, 14 090 € pour la 5 portes et 15 590 € pour le break. Ceci avec le 1.4 essence de 95 ch. On passe à ensuite 21 590 € avec notre version SW Easy GPL. Et même jusqu’à 22 730 € avec par exemple une peinture métallisée et le système de navigation en option. Un prix bien éloigné des Peugeot 308 SW ou Volkswagen Golf SW que l’on touchera pour environ 28 000 € à puissance et finition équivalentes.

Avec près de 1700 stations sur 11 000 disposant de bornes GPL en France, je n’ai pas eu besoin d’utiliser de sans plomb, que du gaz ! Grâce à ce réservoir de 53 l (mais dont 20% doit toujours être conservé), j’ai entre chaque plein de 35l ou 28 € (merci le litre à 0,8 € en moyenne) réalisé environ 400 km. Mais contrairement à une voiture toute électrique par exemple, le réservoir essence de 50 l sera lui toujours disponible et vous permettra de parcourir au moins 600 km supplémentaires.

Essai Fiat Tipo SW GPL

Vous l’avez compris, j’ai beaucoup apprécié passer quelques jours avec cette Fiat Tipo. Elle est jolie, accueillante, bien équipée, fait preuve de vivacité et permet de faire des économies au quotidien sans vous ruiner au départ du concessionnaire. Je pense que c’est à peu près tout ce que l’on demande à une voiture neuve…

Crédits photos : Thomas D. (Fast Auto), Ugo Missana