En janvier 2010, nous avions découvert au salon de Détroit la Fiat 500 BEV, une 500 électrique destinée à montrer que Fiat aussi savait faire de l’électrique mais dont l’avenir commercial apparaissait plus qu’incertain à l’époque. Et pour cause !, la révélation de ce show car branché avait été l’occasion d’une déclaration “marchionesque” telle qu’on les aime, le PDG du groupe Fiat affirmant que si elle devait être produite en petite série, elle coûterait plus de 40.000$ et, même à ce tarif, serait vendue à perte. Après être rapidement tombée dans l’oubli, la petite 500 électrique fait de nouveau parler d’elle avec cette série d’images où l’on découvre la version définitive en pleine phase de tests.

La 500 BEV présentée en 2010 utilisait une motorisation électrique développée par Chrysler quelques années auparavant et réactualisée pour l’occasion. Équipée de batteries Lithium-ion, la 500 BEV autorisait en théorie une vitesse maximum de 145 km/h et un 0 à 100 en 10.2 secondes environ, le tout pour une autonomie annoncée de 240 km et un temps de recharge de 10 heures. Des chiffes à prendre avec des pincettes dans la mesure où ils commencent à dater et où ils n’ont jamais été reconfirmés ni réactualisés par Fiat par la suite.

On espère en revanche que le prix aura quant à lui été réactualisé, d’autant que l’auto est destinée au marché américain, marché sur lequel on peut s’offrir une muscle car V8 pour à peine plus cher qu’un menu Maxi Best Of chez McDo. Surtout si, comme sur les photos que vous avez sous les yeux, il faut la pousser pour qu’elle avance…

La 500 BEV étant destinée aux Etats-Unis, on peut envisager une présentation officielle lors d’un grand salon américain (Détroit 2013 ?). Quoi qu’il en soit, on reste dubitatif sur l’intérêt de dépenser autant de temps, d’énergie et d’argent pour développer une voiture qui ne sera en définitive produite qu’en série très limitée et se vendra probablement avec difficulté alors que pendant ce temps, au sein de la gamme Fiat Europe, le besoin pressant d’un renouvellement se fait sentir sur des segments aussi porteurs que les citadines, les compactes ou encore les monospaces compacts.

Via Autoforum.cz