La Norvège, pays où la Tesla Model S s’est vendue comme des p’tits pains au point de devenir le véhicule le plus vendu de Norvège en Septembre 2013.
Vu le prix majoré dans ce pays, on a peine à y croire et pourtant… à un prix d’environ $112.000 soit pas loin de 84.500€, donc plus de 20.000€ supplémentaire par rapport au prix français (bonus compris), ça paraît être un miracle pour Tesla.

Tesla Model S

Comment diable cela a t-il été rendu possible ? Le gouvernement applique une (très) lourde taxe sur les véhicules consommant du pétrole, si bien qu’une Porsche Panamera S coûte l’équivalent de $290.000 (à partir de 109.080€ en France, et même si on a la main lourde sur les options qui sont la spécialité du constructeur de Stuttgart, difficile d’atteindre le prix de base Norvégien).
En revanche, aucune taxe n’est appliquée sur les véhicules électriques. Mieux encore, la vision du bonus écologique norvégien a de quoi ridiculiser notre barème 2014 : Ce n’est pas moins de 134.000 $ de déduction d’impôts qui sont donnés par le gouvernement à chaque client d’une Tesla Model S. On aura beau dire « Ce n’est que de la déduction d’impôts », mais tous ceux déclarant bien plus que $200.000/an ont sûrement foncé tête baissée pour dégringoler les tranches d’imposition aussi vite que la Tesla n’accélère!
Autant dire qu’on comprend très rapidement pourquoi Elon Musk a mis le paquet sur la Norvège, en proposant en plus de ça la construction de plusieurs « Superchargeur », station permettant de recharger gratuitement et à vie la moitié de la capacité de charge des batteries en… 30 minutes (320Km selon le constructeur américain) ! Pratique pour faire une pause casse-croûte et se reposer un peu sur les longs trajets tout en faisant recharger sa voiture !

Petit bonus supplémentaire pour tous les propriétaires de véhicules électriques en Norvège : Le droit de rouler sur les voies de bus (l’idée doit déjà plaire à tous les parisiens), le ferry gratuit, et une réduction sur la taxe annuelle liée au véhicule (un peu comme notre vignette il y a bien longtemps).

Cet avantage fiscal est pour le moment maintenu jusqu’en 2017, et pourra possiblement s’étendre dans le temps.

Source – IBTimes