Plan Power 88 ( 2011-2016 ) ou le Plan quinquennal selon Carlos Ghosn ! Non l’homme n’est pas devenu un adepte des plans quinquennaux à la soviétique, simplement il nous présente en ce début de semaine les objectifs fixés pour Nissan dans les prochaines années.

Power 88 comme : 8% du marché mondial en 2016 et 8% de marge opérationnelle en 2016.

Bel objectif ambitieux pour le patron de Nissan qui était à Yokohama afin de dévoiler les plans pour le constructeur japonais dans les prochaines années. Je vous propose de faire un rapide tour des décisions et annonces prise par la direction du groupe automobile.

La première et la plus marquante des annonces est celle qui nous propose un plan produit étonnant autant qu’ambitieux qui fait la part belle aux nouveautés puisque l’on découvre que Nissan va dévoiler un nouveau modèle toutes les 6 semaines pour parvenir en 2017 à une gamme, tous logos confondus, de 66 modèles qui devront couvrir plus de 92% du marchés ( niches comprises ). Mais ce n’est pas tout puisque Nissan s’engage à présenter 15 nouveautés techniques par an durant toute la durée du Plan Power 88….

Nissan va développer sa griffe Infiniti puisqu’il est envisagé à terme ( début 2017 ) une gamme de 10 modèles qui permettront à Infiniti de tenir 10% du marché haut de gamme dans 70 pays. Par déduction on comprend que Nissan veut voir la production d’Infiniti passer de 150.000 à 500.000 autos/an.

Nissan veut aussi pousser très fort sa division VUL puisqu’il ambitionne rien de moins que la première place mondiale du secteur !!!!

Nissan s’intéresse, comme tous les constructeurs, aux marchés des pays émergents avec une priorité pour le marché chinois puisque NIssan veut y prendre 10% du marché toutes marques. N’oublions pas que pour l’instant, le constructeur est le premier des japonais en Chine. Après la Chine, viennent l’Inde, la Russie et le Brésil où Nissan va fortement investir soit directement soit via les partenaires de l’Alliance et là on pense à Renault ou Avtovaz. Nissan va aussi construire une nouvelle usine au Brésil qui produira quelques 200.000 véhicules principalement destinés aux marchés d’Amérique du sud.

Nissan semble moins s’interesser aux marchés de l’Union Européenne et des USA que par le passé car aucun plan produit, aucune annonce importante n’ a été faite dans quelque domaine que ce soit ( nouveaux modèles, production, R&D ) et on peut s’en inquiéter sauf à se dire que nous allons devenir un « second choix » économique dans les prochaines années.

Nissan va perdurer dans sa démarche verte destinée à la mobilité durable et ambitionne de produire 1.5 million de véhicules électriques mis en vent par Nissan…mais aussi Renault ! ( Durant la conférence et dans le communiqué de presse, c’est la seule fois que Carlos Ghosn parlera de la marque française qui, je le rappelle, fut quand même le sauveteur de Nissan il y a quelques années ! )

Bel objectif probablement irréaliste quand on sait le peu de Leaf vendues mais il parait que ce n’est que temporaire puisque lié à une problème de sous capacité de production… ce dont je doute un peu ! Toujours au chapitre industriel, Carlos Ghosn annonce qu’il veut sur la période une réduction des coûts de production et de distribution de 5% non par sur la durée du plan mais chaque année, ce qui parait à la fois énorme et risqué en terme de qualité. GM et Toyota qui s’étaient lancés dans cette course en savent quelque chose.

Au final, on constate que le constructeur ambitionne de devenir aussi gros que les Big Three actuels ( Toyota, GM et VW Group ) en omettant de parler de groupe automobile qui monte, Hyundai-Kia ce qui est étrange, à moins que ce ne soit le signe d’un aveu de faiblesse notamment sur le marché sud coréen où l’Alliance est présente avec Samsung Motors ( mais à petite échelle ! ). En s’appuyant sur les nouveaux marchés et sur une baisse des coûts de fabrication ce qui n’est pas une petite gageure quand on sait que pour être présent partout Nissan va devoir réduire les coûts industriels, accroître les marges et augmenter les volumes de ventes et il faut espérer que cela n’entrainera pas une vraie baisse de la qualité ( parfois déjà un peu juste sur certains modèles – cf nouvelle Micra – ) qui pourrait très vite emporter Nissan dans une spirale quasi infernale sur le modèle de celle qu’a connu Toyota.

Beaucoup d’ambitions, beaucoup d’annonces mais dans un peu plus de 5 ans qu’en restera t-il ! Difficile à dire car si l’on voit le rouleau compresseur qu’est la mondialisation ou si l’on regarde du coté du fameux Plan Fiat, on se dit qu’il est bien difficile de voir au delà d’une ou deux années mais reste que ces shows sont aussi importants pour l’image de marque des constructeurs qui parlent aussi bien aux clients, au personnel de l’entreprise et aux actionnaires et investisseurs. Pour le reste, on restera sur l’adage populaire qui dit que les discours n’engagent que ceux qui les écoutent !

Ci dessous les vidéos des prestations de Carlos Ghosn lors du show Power 88 Plan et dans une explication des futurs résultats et objectifs financiers de Nissan pour 2011.

Via Nissan, NissanNewsroom, Youtube.