Henrik Fisker.1

C’est l’annonce surprise de la fin de semaine. Alors que fin mars, le créateur de Fisker avait démissionné de l’entreprise et pris ses distances avec le constructeur mal en point, on apprend qu’Henrik Fisker serait tenté par le rachat de son ex entreprise grâce au partenariat avec le soutien de Pacific Century Group qui appartient au milliardaire hongkongais Richard Li déjà partie prenante dans l’aventure Fisker.

Henrik Fisker est donc le troisième postulant à la reprise du constructeur d’Anaheim après les chinois de Wanxiang et VL Automotive de Bob Lutz. L’objectif avoué discrètement par Henrik Fisker et son partenaire serait de racheter le prêt du DOE de 171 millions de dollars afin d’éviter le placement sous Chapter 11 de Fisker. Ce rachat par Fisker et Liserait une opportunité qui a d’abord pour but d »éviter aux investisseurs de perdre totalement leurs fonds. On en sait pas plus pour l’instant car, comme l’explique le communiqué de Reuters, les discussions entre les possibles repreneurs, l’état fédéral et celui de Californie restent secrètes.
La question que l’on pourra néanmoins se poser est de savoir si après tant de déboires et déconvenues, près d’une année sans production, Fisker pourra reprendre pied sur le tout petit marché des berlines de luxe électriques ou avec Range Extender. A suivre.

Via Reuters.