ST-Line

S-Line chez Audi, R-Line chez Volkswagen, Pack M chez BMW, Pack AMG chez Mercedes, QV Line chez Alfa, ou encore GT Line chez Peugeot et Renault… Bref, je pourrais encore passer quelques lignes à vous citer ces packs permettant de donner un look sportif à une voiture qui ne l’est initialement pas. C’est au tour de Ford dans se lancer dans cette tendance avec l’arrivée dans leur gamme de la finition… ST-Line.

En attendant le renouvellement de la Fiesta et le rafraîchissement de la Focus qui devraient intervenir au cours de l’année 2017, Ford profite des beaux jours (qui ne devraient maintenant plus tarder à arriver) pour doter sa citadine et sa compacte phare de joggings et de tennis. Suivant la tendance croissante à habiller des voitures sommes toutes mécaniquement banales en bêtes de compétition, le constructeur lance ainsi le niveau de finition ST-Line.

La robe des Fiesta ST-Line et Focus ST-Line se voit alors dotée d’un kit carrosserie spécifique avec une calandre en nid d’abeille, des jupes de bas de caisse retravaillées donnant l’impression aux voitures d’être surbaissées, une ceinture de caisse noire, un pare-choc arrière intégrant un diffuseur, des jantes de 16 pouces pour la Fiesta et de 17 pouces pour la Focus, des badges ST un peu partout, et un becquet arrière pour la Fiesta tout droit venu de la ST. Une nouvelle teinte plutôt jolie, le Gris Rock Metallic, fait également son apparition sur les deux voitures. Impossible de les confondre avec des configurations d’auto-école ou de VRP, les deux voitures prennent indéniablement du caractère ainsi maquillées… Ma préférence va à la Fiesta qui, malgré ses nombreuses années de carrière, garde un certain charme avec ces nouveaux appendices.

Fiesta ST-Line

Fiesta ST-Line

Focus ST-Line

Focus ST-Line

À bord, la Fiesta et la Focus reçoivent des sièges sport surpiqué de rouge mais pas les imposants (et contraignants au quotidien) baquets RECARO des véritables ST, tout en récupérant le volant en cuir à surpiqûres grises, le pommeau de vitesse et les inserts « ST » des versions sportives.

Débutant à partir de 17 590 €, la Fiesta ST-Line sera disponible avec le 1.5 diesel de 95 ch et les motorisations essence 1.0 EcoBoost 100 ch (boite manuelle ou automatique), 125 ch (boite manuelle), et la pétillante petite déclinaison de 140 chevaux (boite manuelle).

Avec un prix d’attaque fixé à 24 300 €, la Focus ST-Line sera elle proposée avec le 1.0 EcoBoost 125 ch, et le 1.5 EcoBoost 150 ch ou 182 ch, des déclinaison essence supplées par le 1.5 TDCi en 120 ch et en 150 ch. Vous pourrez les admirer en concession, voire même les commander d’ici quelques jours, en attendant l’arrivée qui nous fait tant saliver de la Fiesta ST 200. Deux autres modèles de la gamme du constructeur seront également disponibles en ST-Line d’ici la fin de l’année.

Nos essais des Fiesta et Focus sont à retrouver ici :

Photos : Ford