A l’image de ce que pensent et anticipent beaucoup d’autres constructeurs européens, Ford prévoit une année automobile 2012 très difficile et prépare le terrain pour diminuer sa production sur le vieux continent.

Et comme pour arranger la conjoncture sociale et économique espagnole, c’est l’usine de Valence qui est concernée par ce que Ford n’appelle pas encore un plan social mais qui en a quand même un peu le goût puisque 4000 des 6200 employés du site de la Communauté valencienne vont être mis en vacances forcées durant 39 jours en 2012. Cette mise au repos ne sera, dans un premier temps, que temporaire mais selon l’évolution du marché automobile européen au second semestre 2012, la mesure pourrait être reconduite, étendue ou pourrait même prendre l’allure d’un autre plan économique encore plus dur à supporter. Après PSA, voici Ford et qui sera le suivant ?

 

Via Autoblog, Tanjug.