Cette semaine General Motors franchit un cap dans l’échelle des rappels puisque que le groupe automobile américain atteint le les vingt millions d’exemplaires rappelés en quelques mois…

encore-des-très-gros-rappels-chez-GM

En fin de semaine passée GM lançait une nouvelle session de rappel portant sur quelques 600.000 exemplaires. Dans ce rappel, nous découvrions des  Chevrolet Camaro des millésimes 2010 à 2014 qui représentent plus de 80% du dit rappel. Ce sont effectivement 511.000 unités dont environ 90% sur le marché américain qui vont devoir passer à l’atelier à cause d’un siège situé trop près de la colonne de direction qui fait que le conducteur peut heurter la clef de contact et faire bouger celle-ci vers le mode arrêt suite à un coup de genou volontaire ou non. L’affaire n’est pas anodine puisque trois incidents et quatre personnes blessées sont répertoriés par GM. 

GM profite de l’occasion pour rappeler quelques 14.765 Buick Lacrosse du millésime 2014 pour un problème au niveau d’une portière, 21.567 Chevrolet Sonic 2012 pour un souci de de boite de vitesse. Ce sont les Sonic avec BVM6 et le gros moteur 1.8 L qui sont dans le viseur. Enfin même une ancienne marque du groupe automobile américain est concernée par un rappel. Il s’agit de Saab qui va devoir rappeler en atelier quelques 28.789  9-3 cabriolet produites entre les années 2004 à 2011) pour un problème de câble au niveau du siège du conducteur qui pourrait entrainer des problèmes de blocage/déblocage intempestifs du dit siège avant gauche. 

Mais ce n’est pas tout puisque ce mardi, on apprend que GM lance le rappel de 3.36 millions de véhicules pour un problème de démarreur. Le rappel concerne des véhicules produits entre les années 2000 et 2014 et vendus en Amérique du nord sur les marchés des États-Unis, du Canada et du Mexique.

General Motors explique qu’il va devoir remplacer la clef (et parfois le Neiman) sur les modèles suivants :

-Buick Lacrosse (2005-2009)
-Lucerne (2006-2011)
-Regall LS & GS (2004-2005)
-Chevrolet Impala (2006-2014)
-Cadillac Deville (2000-2005)
-Cadillac DTS (2004-2011)
-Chevrolet Monte Carlo (2006-2008)

On se rappelle que GM a déjà rappelé en début d’année quelques 2.6 millions de véhicules similaires et que seuls 7% des autos concernées sont passées en atelier. Il semble que chez Delphi on peine à fournir la totalité des pièces nécessaires à la remise en état car bon nombre des pièces impliquées ne sont plus fabriquées actuellement par le ou les sous traitants.

L’entreprise de Detroit a reconnu être au courant du problème depuis plus de 10 ans. Pourtant, le rappel de véhicules n’a vraiment débuté que cette année. C’en est à croire que GM les dirigeants aiment reporter à demain la résolution des problèmes qui coûtent de l’argent. La procrastination serait elle élevée en mode de gouvernance d’entreprise aux USA, pas sur sauf chez GM !
N’oublions pas que le constructeur a imputé à ce problème plus de 54 accidents et au moins 13 morts mais des avocats ayant déjà lancé des poursuites contre GM parlent eux d’un bilan réel plus proche des 120 à 150 blessés et des 60 morts.

Avec ce nouveau Big Rappel, GM touche les 20 millions de voitures rappelées et devrait débourser au moins deux milliards de dollars pour résoudre les problèmes.

Une chose est sure, quand on voit l’importance de l’affaire, on comprend mieux pourquoi Dan Ackerson a très vite cédé sa place et donné la patate chaude à Mary Barra en début d’année.

Via GM, AP.