LISTE PILOTES DE F1 2020

La saison 2019 a vu beaucoup de changements. On le voit à travers notre Guide F1 2019. Ça avait bougé de manière quasi inédite chez pratiquement toutes les écuries, excepté chez Mercedes et Haas. Il faut dire que le départ surprise de Ricciardo de Red Bull pour rejoindre Renault avait créé un effet boule de neige. Ajoutons également le départ d’Alonso qui s’est éloigné de la F1 pour tenter l’aventure américaine en IndyCar, et le retour de Räikkönen chez Sauber qui a apporté de la fraîcheur. 13 baquets sur les 20 disponibles ont changé de pilotes sur la grille en 2019 !

La moisson des pilotes F1 2020 a par conséquent, peu évolué. Albon, arrivé en milieu de saison chez Red Bull, Kubica et Hülkenberg sont partis. Au final, ce sont huit écuries sur dix qui conservent le duo de pilotes qu’elles avaient en fin de saison 2019. On note surtout le retour d’Ocon en F1 chez Renault et l’arrivée du rookie Latifi chez Williams.

Après avoir revu le calendrier de la saison 2020, retour sur la liste complète des pilotes F1 2020 et les quelques stats à retenir grâce au Guide F1 2020 : les pilotes.

LEWIS HAMILTON #44

HAMILTON 2020
  • Nationalité : Royaume-Uni
  • Date de naissance : 07/01/1985
  • Écurie : Mercedes (2013 – )
  • Débuts en F1 : Grand Prix d’Australie 2007
  • Nombre de Grand Prix : 250
  • Championnat du monde : 6 (2008, 2014, 2015, 2017, 2018, 2019)
  • Nombre de points inscrits : 3 431
  • Podiums : 151
  • Victoires : 84
  • Meilleure position sur la grille : 1er
  • Pole position : 88
  • Anciennes écuries : McLaren (2007-2012)

Parmi les pilotes F1 2020, Hamilton est LE pilote de la décennie qui vient de s’écouler. Le Britannique s’est adjugé la couronne mondiale chaque saison depuis le début de l’ère des V6 Turbo (excepté 2016). Il échoue à un point du titre mondial dès sa première saison en 2007, mais sera sacré en 2008 dans un dernier tour d’anthologie. Hamilton n’en fini plus d’effacer les records des tablettes, même ceux de Schumacher que l’on pensait inatteignables. En 2020, il pourrait égaler l’Allemand en nombre de couronnes mondiales …

VALTTERI BOTTAS #77

BOTTAS 2020
  • Nationalité : Finlande
  • Date de naissance : 28/08/1989
  • Écurie : Mercedes (2017- )
  • Débuts en F1 : Grand Prix d’Australie 2013
  • Nombre de Grand Prix : 140
  • Championnat du monde : 0
  • Nombre de points inscrits : 1 289
  • Podiums : 45
  • Victoires : 7
  • Meilleure position sur la grille : 1er
  • Pole position : 11
  • Anciennes écuries : Williams (2013-2016)

D’abord titulaire chez Williams, il a la lourde tâche de remplacer, à partir de 2017, le champion du monde Nico Rosberg pour épauler Hamilton.

0 victoire cette saison pour le Finlandais en 20 courses alors qu’Hamilton en a aligné 11, il termine seulement 5e du championnat du monde 2018. Il démarre bien la saison 2019 mais manque de constance vers la trêve estivale et son contrat est renouvelé de peu aux dépens d’Ocon qui courtisait également sa place après une année dans l’ombre. Il réalise toutefois une bonne deuxième partie de saison 2019 et sécurise sa 2e place au championnat des pilotes.

SEBASTIAN VETTEL #5

VETTEL 2020
  • Nationalité : Allemagne
  • Date de naissance : 03/07/1987
  • Écurie : Ferrari (2015 – )
  • Débuts en F1 : Grand Prix des Etats-Unis 2007
  • Nombre de Grand Prix : 241
  • Championnat du monde : 4 (2010, 2011, 2012, 2013)
  • Nombre de points inscrits : 2 985
  • Podiums : 120
  • Victoires : 53
  • Meilleure position sur la grille : 1er
  • Pole position : 57
  • Anciennes écuries : BMW Sauber (2007), Toro Rosso (2007-2008), Red Bull (2009-2014)

Quadruple champion du monde avec Red Bull entre 2010 et 2013, Vettel s’était déjà fait remarquer lors du Grand Prix d’Italie 2008, au cours duquel il signait la pole et la victoire pour Toro Rosso. Il est l’un des trois champions parmi les pilotes F1 2020. Il rejoint Ferrari en 2015 et est même en mesure de se battre à nouveau pour le titre en 2018 notamment face à Hamilton. L’arrivée de Leclerc chez Ferrari en 2019 qui a pu faire jeu égal (voir le dominer) a créé des tensions en interne, avec notamment un clash au Brésil. Supportera-t-il la concurrence et l’arrivée de la jeune génération de pilotes F1 2020 ?

CHARLES LECLERC #16

LECLERC 2020
  • Nationalité : Monaco
  • Date de naissance : 16/10/1997
  • Écurie : Ferrari (2019 – )
  • Débuts en F1 : Grand Prix d’Australie 2018
  • Nombre de Grand Prix : 42
  • Championnat du monde : 0
  • Nombre de points inscrits : 303
  • Podiums : 10
  • Victoires : 2
  • Meilleure position sur la grille : 1er
  • Pole position : 7
  • Anciennes écuries : Sauber (2018)

Membre de la Ferrari Driver Academy et francophone, Charles a survolé le championnat de F2 en 2017, et a surclassé son équipier chez Sauber en F1 en 2018. Protégé de Jules Bianchi, ses résultats lui offrent un baquet Ferrari pour l’année suivante, devenant l’un des plus jeunes pilotes à porter la combinaison rouge. Pour sa première saison chez les rouges, il montrera du caractère bien que clairement numéro 2 en début de saison. Il signe sa première pole dès le second Grand Prix de la saison et est le recordman du nombre de pole de 2019. Il remporte sa première course en Belgique dans un hommage à son copain Hubert, puis devant les tifosi en Italie.

MAX VERSTAPPEN #33

VERSTAPPEN 2020
  • Nationalité : Pays-Bas
  • Date de naissance : 30/09/1997
  • Écurie : Red Bull (2016 – )
  • Débuts en F1 : Grand Prix d’Australie 2015
  • Nombre de Grand Prix : 102
  • Championnat du monde : 0
  • Nombre de points inscrits : 948
  • Podiums : 31
  • Victoires : 8
  • Meilleure position sur la grille : 1er
  • Pole position : 2
  • Anciennes écuries : Toro Rosso (2015-2016)

Le Néerlandais est la coqueluche du public et de son écurie, malgré la domination d’Hamilton. Verstappen est jeune et est également rapide. Il n’hésite pas à prendre des risques pour dépasser quitte à ce que ce soit proche de la limite. Red Bull mise énormément sur lui pour l’avenir et la saison 2019 nous a offert de belles batailles avec Leclerc. Il représente le futur sur la grille des pilotes F1 2020. Il réunit une communauté Oranje autour de lui très importante. En 2020, il aura l’occasion de rouler chez lui aux Pays-Bas pour la première fois en Grand Prix.

ALEXANDER ALBON #23

ALBON 2020
  • Nationalité : Thaïlande
  • Date de naissance : 23/03/1996
  • Écurie : Red Bull (2019 – )
  • Débuts en F1 : Grand Prix d’Australie 2019
  • Nombre de Grand Prix : 21
  • Championnat du monde : 0
  • Nombre de points inscrits : 92
  • Podiums : 0
  • Victoires : 0
  • Meilleure position sur la grille : 5e
  • Pole position : 0
  • Anciennes écuries : Toro Rosso (2019)

Albon fait partie de ces promus de 2019 venus tout droit de la Formule 2 avec Russel et Norris. Il est un peu miraculé puisqu’il n’était pas certain de bénéficier d’un baquet en F2 en 2018, ni du baquet Toro Rosso en 2019. Il a su faire ses preuves et tenir tête à son expérimenté coéquipier Kvyat. Il bénéficie en parallèle des difficultés de Gasly chez Red Bull pour provoquer le switch entre les deux et saura tenir la pression face à la domination de Verstappen, ce qui lui vaut d’être reconduit.

CARLOS SAINZ JR. #55

SAINZ 2020
  • Nationalité : Espagne
  • Date de naissance : 01/09/1994
  • Écurie : McLaren (2019 – )
  • Débuts en F1 : Grand Prix d’Australie 2015
  • Nombre de Grand Prix : 102
  • Championnat du monde : 0
  • Nombre de points inscrits : 267
  • Podiums : 1
  • Victoires : 0
  • Meilleure position sur la grille : 5e
  • Pole position : 0
  • Anciennes écuries : Toro Rosso (2015-2017), Renault (2017-2018)

Fils de Carlos Sainz Sr., champion du monde de rallye, il entre en F1 aux côtés de Verstappen. Même si ce dernier a été promu chez Red Bull, l’espagnol trouve refuge chez Renault sous la forme d’un prêt. Le départ d’Alonso lui permet de le suivre chez McLaren. Il réalise alors sa meilleure saison en étant au classement final 5e, bénéficiant du switch Gasly-Albon chez Red Bull. Il inscrit également son premier podium au Brésil.

LANDO NORRIS #4

NORRIS 2020
  • Nationalité : Royaume-Uni
  • Date de naissance : 13/11/1999
  • Écurie : McLaren (2019 – )
  • Débuts en F1 : Grand Prix d’Australie 2019
  • Nombre de Grand Prix : 21
  • Championnat du monde : 0
  • Nombre de points inscrits : 49
  • Podiums : 0
  • Victoires : 0
  • Meilleure position sur la grille : 5e
  • Pole position : 0
  • Anciennes écuries : –

Norris est un peu notre chouchou tant le garçon ne manque pas d’humour, d’humilité, et ses conférences de presse et messages radios sont devenus des classiques dans le milieu de la F1. Certes il a été dominé par son coéquipier Sainz. Mais l’alchimie entre les deux pilotes est là, ce qui est important pour une écurie. C’est tout naturellement que la paire a été très tôt confirmée, face aux performances retrouvées de la McLaren.

DANIEL RICCIARDO #3

RICCIARDO 2020
  • Nationalité : Australie
  • Date de naissance : 01/07/1989
  • Écurie : Renault (2019 – )
  • Débuts en F1 : Grand Prix de Grande-Bretagne 2011
  • Nombre de Grand Prix : 171
  • Championnat du monde : 0
  • Nombre de points inscrits : 1 040
  • Podiums : 29
  • Victoires : 7
  • Meilleure position sur la grille : 1er
  • Pole position : 3
  • Anciennes écuries : HRT (2011), Toro Rosso (2012-2013), Red Bull (2014-2018)

L’Australien est une figure appréciée au sein du paddock, arborant toujours un large sourire (sauf sur le podium de Monaco en 2016). Daniel est propulsé en 2014 chez Red Bull à la suite du départ de son compatriote Webber. Mais l’arrivée de l’enfant chéri Verstappen dans l’écurie et le manque de fiabilité de sa monoplace l’ont poussé à prendre le pari risqué de Renault.

La première année a été très compliquée, le losange perdant la 4e place du classement au profit de McLaren. Mais l’Australien ne perd pas espoir, dans un environnement plus agréable que chez Red Bull selon ses dires, il croit toujours au projet Renault.

ESTEBAN OCON #31

OCON 2020

Source : Twitter @OconEsteban

  • Nationalité : France
  • Date de naissance : 17/09/1996
  • Écurie : Renault (2020 – )
  • Débuts en F1 : Grand Prix de Belgique 2016
  • Nombre de Grand Prix : 50
  • Championnat du monde : 0
  • Nombre de points inscrits : 136
  • Podiums : 0
  • Victoires : 0
  • Meilleure position sur la grille : 3e
  • Pole position : 0
  • Anciennes écuries : Manor (2016), Force India (2017-2018), Racing Point (2018)

C’est un retour qui était attendu même si l’on ne connaissait pas forcément la couleur qu’aurait Ocon en 2020. Mis sur la touche par Racing Point après le rachat de l’écurie par le père Stroll, qui a confirmé Pérez et offert un baquet à son fils Lance, Ocon a vu toutes les portes se fermer devant lui. Sa carrière gérée par Mercedes, il trouve refuge en tant que pilote de réserve chez les Flèches d’argent dans l’espoir d’un baquet l’année suivante. Bottas était sur la sellette. Mais le Finlandais a été confirmé de justesse, ce qui a envoyé Ocon chez Renault, qui avait un accord de principe pour remplacer Hülkenberg par Ocon si ce dernier n’était pas retenu chez Mercedes.

Ocon faisait partie de ce qu’on a appelé dans les catégories inférieures les Quatre Mousquetaires dont trois sont parmi les pilotes F1 2020 : Ocon, Gasly, Leclerc. Le regretté Hubert n’aura pas pu les rejoindre.

PIERRE GASLY #10

GASLY 2020

  • Nationalité : France
  • Date de naissance : 07/02/1996
  • Écurie : AlphaTauri (2020 – )
  • Débuts en F1 : Grand Prix de Malaisie 2017
  • Nombre de Grand Prix : 47
  • Championnat du monde : 0
  • Nombre de points inscrits : 124
  • Podiums : 1
  • Victoires : 0
  • Meilleure position sur la grille : 4e
  • Pole position : 0
  • Anciennes écuries : Toro Rosso (2017-2018, 2019), Red Bull (2019)

Un titre de champion de GP2 en 2016, et un titre de vice-champion en 2017 en Super Formula au Japon l’amènent en F1 au sein de l’écurie Toro Rosso. Il bénéficie du soutien de Honda qui motorise l’écurie. Le départ inattendu de Ricciardo le promeut dans l’écurie mère, Red Bull. Mais ses difficultés face à Verstappen dans la même monoplace, et les bonnes prestations d’Albon verront le Français être rétrogradé. Toro Rosso change de nom en 2020 et devient AlphaTauri.

DANIIL KVYAT #26

KVYAT 2020
  • Nationalité : Russie
  • Date de naissance : 26/04/1994
  • Écurie : AlphaTauri (2020 – )
  • Débuts en F1 : Grand Prix d’Australie 2014
  • Nombre de Grand Prix : 95
  • Championnat du monde : 0
  • Nombre de points inscrits : 170
  • Podiums : 3
  • Victoires : 0
  • Meilleure position sur la grille : 4e
  • Pole position : 0
  • Anciennes écuries : Toro Rosso (2014, 2016-2017, 2019), Red Bull (2015-2016)

La carrière de Kvyat en F1 n’est décidément pas un long fleuve tranquille. Il débute tôt en F1, alors qu’il était en GP3. Puis l’année suivante, il vient prendre le relais de Vettel chez Red Bull. Une réputation ternie par ses accrochages, il est rétrogradé à nouveau chez Toro Rosso avant de partir et de faire une pige en tant que pilote de développement chez Ferrari. Puis, il a été rappelé quand l’écurie de Faenza en a eu besoin. En 2019, il a fait une saison correcte bien qu’il fut dominé par Gasly dans la deuxième partie de saison. Le Russe inscrit toutefois un podium inespéré pour Toro Rosso dans la course folle du Grand Prix d’Allemagne.

SERGIO PEREZ #11

PEREZ 2020
  • Nationalité : Mexique
  • Date de naissance : 26/01/1990
  • Écurie : Racing Point (2018 – )
  • Débuts en F1 : Grand Prix d’Australie 2011
  • Nombre de Grand Prix : 178
  • Championnat du monde : 0
  • Nombre de points inscrits : 581
  • Podiums : 8
  • Victoires : 0
  • Meilleure position sur la grille : 4e
  • Anciennes écuries : Sauber (2011-2012), McLaren (2013), Force India (2014-2018)

Checo a commencé sa carrière chez Sauber en grande forme ce qui lui permit de remplacer Hamilton chez McLaren dans la foulée. Non conservé l’année suivante, il trouve refuge chez Force India pour laquelle il inscrit quelques podiums sous l’ère des V6. Le Mexicain a été cette année reconduit pour 3 saisons jusqu’en 2022. L’arrivée future d’Aston Martin peut laisser des espoirs au pilote qui a toujours cherché à intégrer un top team.

LANCE STROLL #18

STROLL 2020
  • Nationalité : Canada
  • Date de naissance : 29/10/1998
  • Écurie : Racing Point (2019 –  )
  • Débuts en F1 : Grand Prix d’Australie 2017
  • Nombre de Grand Prix : 62
  • Championnat du monde : 0
  • Nombre de points inscrits : 67
  • Podiums : 1
  • Victoires : 0
  • Meilleure position sur la grille : 2e
  • Pole position : 0
  • Anciennes écuries : Williams (2017-2018)

Stroll s’est collé une étiquette de fils à papa, sa place en F1 étant liée à la fortune de son père. Toutefois, il a signé en 2017 un podium en Azerbaïdjan et s’est offert la première ligne aux côtés d’Hamilton lors du Grand Prix d’Italie 2018. Aidé par le rachat de l’écurie par son paternel, il obtient une place chez Racing Point qui devrait devenir par la suite Aston Martin.

KIMI RAÏKKÖNEN #7

RAIKKONEN 2020
  • Nationalité : Finlande
  • Date de naissance : 17/10/1979
  • Écurie : Alfa Romeo (2019 – )
  • Débuts en F1 : Grand Prix d’Australie 2001
  • Nombre de Grand Prix : 294
  • Championnat du monde : 1 (2007)
  • Nombre de points inscrits : 1 859
  • Podiums : 103
  • Victoires : 21
  • Meilleure position sur la grille : 1er
  • Pole position : 18
  • Anciennes écuries : Sauber (2001), McLaren (2002-2006), Ferrari (2007-2009, 2014-2018), Lotus (2012-2013)

Iceman est l’un des vétérans de cette saison. Il est le dernier pilote sacré chez Ferrari, en 2007. Après quelques années en dehors de la F1, le Finlandais fait son retour à la compétition en 2012 au sein de Lotus, avant de retourner chez Ferrari deux ans plus tard. Il ne signera qu’une seule victoire avec les rouges, au Grand Prix des Etats-Unis 2019. Il retourne en 2019 dans l’écurie qui l’a fait découvrir, Sauber, désormais Alfa Romeo.

ANTONIO GIOVINAZZI #99

GIOVINAZZI 2020
  • Nationalité : Italie
  • Date de naissance : 14/12/1993
  • Écurie : Alfa Romeo (2019 – )
  • Débuts en F1 : Grand Prix d’Australie 2017
  • Nombre de Grand Prix : 23
  • Championnat du monde : 0
  • Nombre de points inscrits : 14
  • Podiums : 0
  • Victoires : 0
  • Meilleure position sur la grille : 7e
  • Pole position : 0
  • Anciennes écuries : Sauber (2017)

Antonio Giovinazzi avait déjà remplacé Wehrlein pour 2 Grand Prix en 2017, chez Sauber. Il est intégré dans l’écurie helvète depuis quelques temps et le rapprochement entre Ferrari et Alfa Romeo ne doit pas être pour rien à la promotion de l’Italien. Il est toutefois mis à mal par son expérimenté coéquipier Raïkkönen, mais est conservé de justesse pour une nouvelle saison.

ROMAIN GROSJEAN #8

GROSJEAN 2020
  • Nationalité : France
  • Date de naissance : 17/04/1986
  • Écurie : Haas (2016 – )
  • Débuts en F1 : Grand Prix d’Europe 2009
  • Nombre de Grand Prix : 166
  • Championnat du monde : 0
  • Nombre de points inscrits : 389
  • Podiums : 10
  • Victoires : 0
  • Meilleure position sur la grille : 2e
  • Pole position : 0
  • Anciennes écuries : Renault (2009), Lotus (2012-2015)

La carrière du français en F1 n’est pas un long fleuve tranquille. Impliqué dans de trop nombreux accidents au début de sa carrière, il est également critiqué pour souvent se plaindre. Il rejoint l’écurie Haas en 2016 et la porte vers le haut, malgré une saison 2018 bien en dessous de celle de son équipier. En 2019, c’est la descente aux enfers avec une voiture qui n’évolue pas, le pilote Français reprend même la monoplace de Melbourne et fait jeu égal avec Magnussen dans la monoplace “évoluée”. Le Français est reconduit probablement en parce que la monoplace était mal née.

KEVIN MAGNUSSEN #20

MAGNUSSEN 2020
  • Nationalité : Danemark
  • Date de naissance : 05/10/1992
  • Écurie : Haas (2017 – )
  • Débuts en F1 : Grand Prix d’Australie 2014
  • Nombre de Grand Prix : 103
  • Championnat du monde : 0
  • Nombre de points inscrits : 157
  • Podiums : 1
  • Victoires : 0
  • Meilleure position sur la grille : 4e
  • Pole position : 0
  • Anciennes écuries : McLaren (2014), Renault (2016)

Promu titulaire en 2014, il ne reste qu’une saison chez McLaren et attendra un an avant de faire son retour en F1 chez Renault. Non conservé par l’écurie française, il rejoint Haas l’année suivante. Il s’est forgé une réputation par ses manœuvres parfois plus que limite. Le Danois réussi toutefois pour la deuxième saison consécutive à battre son coéquipier Grosjean, bien qu’au bord du clash cette saison en piste.

GEORGE RUSSEL #63

RUSSEL 2020
  • Nationalité : Royaume-Uni
  • Date de naissance : 15/02/1998
  • Écurie : Williams (2019 – )
  • Débuts en F1 : Grand Prix d’Australie 2019
  • Nombre de Grand Prix : 21
  • Championnat du monde : 0
  • Nombre de points inscrits : 0
  • Podiums : 0
  • Victoires : 0
  • Meilleure position sur la grille : 14e
  • Pole position : 0
  • Anciennes écuries : –

Champion de F2 2018 et pilote Mercedes, Russel a tenté sa chance en postulant chez Williams. La monoplace n’est pas du tout performante mais il réussi toutefois à surclasser son coéquipier Kubica, en qualifications comme en course. Même si, au bout du compte, le Polonais a inscrit 1 point contre 0 pour Russel …

NICHOLAS LATIFI #6

LATIFI 2020
  • Nationalité : Canada
  • Date de naissance : 29/06/1995
  • Écurie : Williams (2020 – )
  • Débuts en F1 : Grand Prix d’Australie 2020
  • Nombre de Grand Prix : 0
  • Championnat du monde : 0
  • Nombre de points inscrits : 0
  • Podiums : 0
  • Victoires : 0
  • Meilleure position sur la grille :
  • Pole position : 0
  • Anciennes écuries :

Latifi est le rookie de la génération de pilotes F1 2020. Il remplace Kubica en trop grande difficulté face à Russel dans la modeste Williams. Latifi était alors en F2 chez Dams et était prétendent au titre mondial, mais doit se contenter de la 2e place au classement des pilotes, derrière De Vries. C’est le deuxième canadien sur la grille de départ en 2020.

Crédit photos : Formula 1