Comme attendu depuis un mois Heuliez, dont la liquidation judiciaire a été prononcée début octobre, a ouvert ses portes pour la dernière fois le 31 octobre dernier aux 285 salariés.

Heuliez c'est fini.2

Aucun repreneur potentiel, surprise et providentiel n’est venu se pencher sur le cas de l’entreprise de l’ouest de la France. Le tribunal de commerce de Niort a néanmoins autorisé la reprise des actifs de l’entreprise de Cerizay (Deux-Sèvres) par une société d’économie mixte (SEM), dont la région Poitou-Charentes est actionnaire majoritaire, pour la modique somme de 5000€. Désormais, la SEM  avec ses 15 salariés va se charger de l’entretien des machines outils et des matériels pendant les discussions avec les « possibles repreneurs » qui doivent durer trois mois avant une décision qui devrait ou non intervenir fin janvier 2014. Si rien a changé le 31/01/2014, le matériel se vendu aux enchères et les 15 salariés de la SEM mis en place par Ségolène Royal iront rejoindre leurs collègues licenciés.

Du coté de la présidence de la région Poitou-Charentes, qui a investi les millions des contribuables des 4 départements en faisant croire plusieurs fois à la sauvegarde de l’entreprise… grâce à des repreneurs peu sérieux, on fait toujours croire qu’un grand sous traitant espagnol (Cosmo XXI) du  secteur automobile est sur le coup. On pousse même le bouchon plus loin en annonçant que Volkswagen est bien sur intéressé par l’entreprise des Deux Sèvres.

Une chose est sure et certaine, le 31 octobre, tous les salariés d’Heuliez ont été officiellement licenciés !

Heuliez c'est fini.5

Via LesEchos, Le Courrier de L’Ouest.
Crédits photos : Le Courrier de l’Ouest.