BlogAutomobile

Italie : Le décret ” Sauver l’Italie”, volet automobile définitivement adopté

Mario Monti, président du conseil, qui est de plus en plus vu comme un lobbyiste pro banques ayant gardé de forts liens avec Goldman Sachs est heureux puisque le Sénat italien a définitivement adopté en fin de semaine passée le fameux plan d’austérité “Sauver l’Italie” qui doit permettre à la péninsule de retrouver le chemin de la croissance, du désendettement, de moins de chômage mais aussi celui de moins de pouvoir d’achat et de plus de taxes pour la population italienne.

Parmi les volets définitivement adoptés, toutes les lois qui concerne la taxation des automobilistes italiens dont nous avons déjà parlé. La TVA voit donc son taux passer de 21% à 23%, la taxe mise en place par Berlusconi est reconduite et elle voit même s’y ajouter la fameuse loi sur la taxation des autos de plus de 185 kW (252 ch). Bien sur cette loi s’appliquera aux autos neuves mais elle est aussi rétroactive et concerne toutes les autos et même les plus anciennes puisqu’il existe une tarification pour les voitures de plus de 15 ans (ou de collection). Cette taxe italienne évolue comme suit :

Voiture neuve et jusqu’à 5 ans : 20€ par kW excédentaire

Voiture dont l’âge est compris entre 5 et 10 ans : 12€ par kW excédentaire

Voiture dont l’âge est compris entre 10 et 15 ans : 6€ par kW excédentaire

Voiture dont l’âge est supérieur à 15 ans : 3€ par kW excédentaire

Ce sont les services fiscaux qui seront chargés de recouvrir les sommes dues auprès des propriétaires concernés et ce, en même temps que les impôts fonciers. La TVA à 23 % entrera quant à elle en vigueur au mois d’octobre 2012. Le gouvernement italien pour dégonfler la menace de grogne fait savoir que ces mesures ne devraient exister que durant deux années mais par expérience nous savons qu’il est fort probable que cela passe du temporaire au définitif surtout quand cela concerne l’automobile ! Pas sur que cela aide le marché automobile italien qui est, comme certains marchés européens, à la peine depuis pas mal de mois.

Via Alvolante, LaRepubblica.