Il n’y aura donc pas de supercar chez Jaguar, c’est Adrian Hallmark, le patron de la firme au félin qui en a fait l’annonce ce jour à nos confrères britanniques d’Autocar. La crise économique mondiale est passée par là et renvoie définitivement ce beau projet de supercar hybride au musée.

On est un peu surpris d’une telle décision puisque le développement de l’auto est bien avancé et que cinq prototype tournent encore pour la mise au point de la voiture. Le patron de Jaguar affirme même que les 5 protos rouleront encore en essais de développement jusqu’à la fin du mois de mai 2013 mais après ils prendront la direction du musée et des ventes aux enchères.
Ainsi 3 exemplaires seront mis en vente dans le courant de l’année 2013 lors d’une session d’enchères renommée (Villa d’Este ? Goodwood ? Pebble Beach ?), un exemplaire prendra la direction du musée Jaguar et la dernière C-X75 servira pour la communication de Jaguar notamment en matière de motorisation d’avenir et hybride.

 

 

 

 

Comme pour faire encore plus mal et bien enfoncer le clou, Adrian Hallmark fait savoir qu’une bonne centaine de clients s’étaient déjà manifestés pour acheter la supercar et qu’il existait un volant de clientèle de 200 à 250 personnes capables de mettre entre 1.0 et 1.2 million d’euros pour faire l’acquisition de cette auto. Il n’en sera rien, le rideau est tombé et la supercar enterrée.

Via Autocar.