Voilà donc une nouvelle auto qui va faire plaisir à Vladimir Poutine et dont il va se charger, avec joie et entrain, de faire la promotion et les essais, voici donc la Lada Largus née Dacia MCV et que nous connaissions déjà depuis l’an passé sous le nom provisoire de Lada R90.

Ne voyez aucun lien avec la revue française qui fait officieusement la pluie et le beau temps sur la valeur des autos, mais allez plutôt chercher dans vos souvenir de latinistes que vous avez tous du être au collège ! Largus veut dire Génreux en latin, un peu comme le grand habitacle de ce break Lada.

Cette nouvelle Lada Largus sera commercialisée en fin de premier trimestre 2012 en Russie et dans les états sous influence russe. Elle sera assemblée dans l’usine Avtovaz de Togliatti et selon le directeur marketing du constructeur russe, Artem Fedosov, cette nouvelle auto sera vendue aux environs de 340.000 à 420.000 roubles ( 8.500 à 10.500€ ) selon les niveaux de finition.

 

Par rapport à la version Dacia, la Lada largus se reconnait grâce à sa calandre, un pare choc avant différent et une autre gamme de selleries mais la Lada Largus proposera les mêmes niveaux de finition que la Dacia MCV, les mêmes options et les mêmes configuration 5 et 7 places. Principale différence, la Lada ne proposera à la vente que des motorisations essence à savoir 1.4 L MPI 75 ch et 1.6 L ( 90 ou 105 ch ? ).

 

La présentation des premières  Lada Largus en sortie de chaines.

Une époque se termine chez Lada et les récentes Priora et Granta pourraient bien vite souffrir de ces Lada « New Gen » qui ne seront pas plus chères mais beaucoup plus fiables, performantes et modernes ! La version Van devrait suivre sur le marché russe durant le printemps 2012.

 

Via Autonews.ru, Autoeng.ru, Russia-Autonews.ru, Youtube.