logos lancia

Minimum est le mot juste pour parler des « nouveautés » Lancia 2013 qui seront présentées au salon de Genève puisque le constructeur milanais va présenter deux séries spéciale de sa Fashion City Car, l’Yspilon, une série spéciale de la Delta (pour qu’on oublie pas son nom et son existence au cas où !) et une évolution du moteur diesel du Voyager. Pas de quoi fouetter un lanciste ou un amateur d’italienne raffinée. Nous découvrirons donc à Palexpo, l’Ypsilon Elefantino, l’Ypsilon S Momodesign, la Delta S by Momodesign et le Voyager 178 ch.

Lancia Ypsilon Elefantino : 

Elle est la nouvelle entrée de gamme et une alternative « jeune » à la version Silver. Lancia explique que l’équipement s’adresse à une clientèle plus jeune qui préfère des contenus façon style urbain ou hype. L’Elefantino montre ce coté citadin grâce à des nouvelles teintes de carrosserie comme le bleu turquoise (disponible à partir du mois de juin 2013), le beige sable (Beige Sabbia), le blanc neige (Bianco Neve), le gris pierre (Grigio Pietra) et un inédit bicolore turquoise/noir volcan (disponible à partir du mois de juin). On notera aussi des coques de rétroviseurs avec un graphisme spécial, des poignées couleur carrosserie et des centres de roue colorés spécifiques. Un logo Elefantino est aussi présent sur le hayon arrière comme pour signer cette nouvelle version…

Pour info, cette Ypsilon d’entrée de gamme proposera les équipements de série suivants :
télécommande d’ouverture des portes, levier de vitesses et volant en cuir (réglable en hauteur), lève-vitres électriques avant, banquette arrière rabattable 50/50, siège conducteur réglable en hauteur, intérieur en tissu technique, pré-équipement radio et lunette dégivrante. Dans le domaine de la sécurité, selon les marchés, ABS + EBD et ESP avec ASR et Hill Holder, airbags avant et latéraux et fixations Isofix. Un vrai bonheur qui n’a rien d’exceptionnel sauf chez Lancia !

Lancia a développé des intérieurs en harmonie  l’esprit esthétique de cette Ypsilon Elefantino et normalement toutes les couleurs extérieures se marient avec le seul intérieur Sport proposé qui se caractérise par un volant en cuir, des finitions chromées sur la planche de bord et des sièges en tissu noir avec coutures turquoises ou fuchsia que l’on retrouve également sur le soufflet du levier de vitesses et sur les appuie-têtes assortis aux coques des rétroviseurs. Enfin, des autocollants ton sur ton sont apposés sur les montants B.

lancia_ypsilon_elefantino3

Cette version Elefantino sera disponible dans toutes les motorisations de la gamme sauf avec la nouvelle version 80 ch GNV qui ne sera pas proposée en France. Pas encore de prix pour ce modèle qui arrivera en concession dans le courant du second trimestre.

Lancia Ypsilon S Momodesign :

Avec cette version on peut personnaliser sa propre série spéciale en choisissant parmi cinq livrées bicolores qui se distinguent par la couleur noire opaque du hayon, du toit et des coques de rétroviseurs extérieurs. Ce noir mat se marie différentes teintes de carrosserie comme le Bianco Neve, le Nero Vulcano, le Rosso Argilla, le Grigio Pietra ou le nouveau Blu Zaffiro. L’aspect de l’Ypsilon S Momodesign évolue grâce au nouveau pare-choc redessiné avec inserts chromés ligne, aux poignées de portes couleur carrosserie et au graphisme Momodesign blanc sur le montant central. On note aussi des nouvelles jantes alu noires en 15 pouces ou en 16 pouces coloris noir opaque en option.

L’habitacle se veut sportif grâce à un revêtement d’ensemble d’une couleur foncée qui se marie au tissu noir technologique (?) avec surpiqures grises sur les panneaux de portes, la planche de bord et sur les sièges spéciaux signés Momodesign. Enfin, pour les lancistes sportifs on trouve du cuir noir sur le volant et le soufflet du levier de vitesses. Lancia dit apporter une touche d’élégance sportive grâce à des inserts brunis et une instrumentation jaune qui nous rappelle celle de la lignée des Delta HF et Integrale de la grande époque… mais ça c’est une autre histoire !
Pour les équipements de série, on reprendra la liste de la version Elefantino à laquelle on ajoute la climatisation et l’installation radio CD/MP3.

Cette nouvelle Ypsilon S MOMODESIGN est motorisée soit par le L4 1,2 L Fire EVO II 69 ch, le L4 1,2 L Fire EVO II GPL 69 ch (sauf en France), le L2 0,9 L TwinAir 85 ch (avec BVM ou BVR) et le L4 1,3 L diesel MultiJet II 95 ch. LA aussi pas de tarification française mais une même date de commercialisation que la version Elefantino.

Lancia Delta S by Momodesign : 

Que dire de cette Delta, si ce n’est qu’à l’image de la Bravo, c’est une bonne auto qui ne connait pas la carrière qu’elle aurait du avoir mais elle reste au catalogue en attendant une successeure et parce qu’elle reste une Lancia produite en Italie. Et puis c’est une grande compacte pas trop onéreuse (en neuf ou en occasion) et singulière et ça ce n’est pas à négliger !

La Lancia Delta S by Momodesign se présente avec certains éléments distinctifs comme ceux ci :

pare-chocs et jupes latérales couleur carrosserie avec finition Ecochrome, fonds de phares brunis, jantes alu brunies (provenant de la Bravo) en 18 pouces, double sortie d’échappement chromée et hayon noir brillant.

Cette nouvelle version de la Deltaoffre 2 nouvelles livrées, à savoir le gris métallisé anthracite et un ensemble bicolore gris anthracite/noir. Ces coloris s’ajoutent aux autres teintes disponibles avec cette nouvelle version (blanc zénith, noir magma, bicolore blanc zénith/noir).

Dans l’habitacle on trouve sur la console centrale une décoration noir brillant avec des inserts Ecochrome. Le tachymètre, le compte tours et les manos sont de couleur jaune et des sièges spéciaux sont recouverts de cuir et tissu « technique ». Le régulateur de vitesse, le climatiseur automatique bi-zone, les rétroviseurs électriques sont de série et en option il est possible d’ajouter un accoudoir arrière et le système Blue&Me.

Cette Lancia Delta S by Momodesign est disponible sur les marchés avec les motorisations L4 1.4 L T-Jet 120 ch, L4 1.4 L T-Jet GPL 120 ch, L4 1.6 L MJT 120 ch et L4 1.9 L TwinTurbo MJT 190 ch. Cette version sera commercialisée en Europe dans la foulée du mois de mars et elle existera aussi outre Manche sous l’appellation Chrysler Delta S by Momodesign… ça fait toujours sourire !

Lancia Voyager 2.8 L Turbodiesel 178 ch : 

Le monospace Voyager vient à Genève avec une nouveauté, une évolution du moteur L4 2.8 L qui se met aux nouvelles normes et progresse dans bons nombres de domaines. Cette évolution du 2.8 L (quatre soupapes par cylindre et deux arbres à cames en tête,  système d’injection common-rail à haute pression (1800 bars) avec injecteurs piézoélectriques et turbocompresseur à géométrie variable, collecteur d’admission en matériau composite avec système électronique de contrôle de la turbulence, recyclage des gaz d’échappement (EGR), bagues d’étanchéité à frottement réduit, capteurs de température de l’huile et du gaz d’échappement, filtre à particules diesel (DPF) de nouvelle génération et système de réduction du bruit, des vibrations et de la rigidité (NVH) de l’ensemble mécanique et d’échappement.
Ainsi motorisé, le Voyager voit sa puissance passer de 163 à 178 ch, son couple de 360 Nm reste identique mais les performances progressent puisque la Vmax atteint désormais 193 km/h (vs 185 km/h), le 0 à 100 km/h est abattu en 11.5 secondes (vs 11.9 secondes actuellement) pour une consommation mixte de 7.9 L/100 km et 207 g de CO2/km soit des valeurs identiques au modèle actuel. (Attention au gros malus !)

lancia_voyager_2.8L_178ch

Par ailleurs, le Voyager 2013 sera disponible avec deux nouvelles teintes métallisées de carrosserie, à savoir le Maximum Steel et le Billet Silver. Enfin sachez que ce grand monospace proposera désormais de série le système TSD (Trailer Sway Damping) qui permet d’éviter les oscillations et les mouvements dangereux d’une remorque ou d’une caravane.

Au final, rien de bien neuf ou de bien intéressant d’autant que les très discrètes Thema et Flvia sont reconduites sans évolution et que la Musa a définitivement disparu du tarif Lancia. Des séries spéciales pour faire du buzz et vendre quelques autos supplémentaires, on attendait plus de la part de Lancia qui semble mis en hibernation pour les années à venir mais est ce que ce sera pour une renaissance ou… un enterrement ?

Via Lancia.