Une semaine, deux annonces pour le constructeur britannique qui réorganise ses gammes de Tout Terrain notamment du coté de sa gamme « Entry » avec des grosses évolutions concernant les Defender et Freelander.

Freelander : 

Les services des ventes et du marketing de Land Rover ont, après étude et analyse, déterminé trois directions vers lesquelles doit tendre Land Rover dans les prochaines années :

– Range Rover : Evoque, Range Rover Sport, Range Rover
– Les 4×4 : Defender
– La Gamme loisir : Freelander, Discovery

L’entrée de gamme qu’est actuellement le Freelander va disparaitre d’ici deux à trois ans et ne sera pas remplacé en tant que tel. Il va monter en gamme et rejoindre la lignée des Discovery. L’appellation disparaitra et nous aurons droit dans quelques années à un baby Discovery ou à Discovery Junior… Aucune indication sur ce SUV ni de date d’arrivée sur le marché pour ce futur modèle qui viendra seconder le grand et cher Discovery comme fait l’Evoque avec le Range au sein de la gamme Range Rover.

Defender :

Là c’est le coup de bambou ! Land Rover vient d’annoncer qu’il cessera de fabriquer le Defender fin 2015 pour cause de normes Euro6. Ces normes anti pollution plus sévères que les actuelles normes Euro5 imposent des contraintes bien trop onéreuses pour que le jeu en vaille la chandelle pour le constructeur britannique. Aussi à 12-18 mois du remplacement du Defender par un 4×4 rappelant le DC100 Concept, la direction de Land Rover estime qu’il n’est pas rentable de procéder à cette évolution mécanique.
On ne sait rien de ce qu’il adviendra des versions longues et professionnelles que Land avait dit, il y a 18 mois, vouloir prolonger jusqu’en 2020.
A l’avenir, il semble que le constructeur veuille faire disparaitre sa vocation originelle afin de laisser de la place à sa branche loisir ou Discovery.

La fin du Defender en 2015 va laisser Land Rover sans vrai 4×4 (si le DC100 en est un !) puisque son remplaçant est attendu au mieux fin 2016 ou mi 2017.

En procédant de la sorte, Land Rover ne prend t-il pas le risque de se couper d’une partie de sa clientèle et de son esprit baroudeur qui a fait la légende de la marque anglaise ?

Via Land Rover, ABW, Autoexpress, AP.