S’il est une marque que l’on voit assez rarement dans la rubrique des rappels, c’est bien Land Rover mais pour ce coup, la firme britannique est obligée de lancer un rappel aux USA et aux Canada pour deux de ces modèles.

Land-Rover-Logo rappel.1

Le problème concennt   effectivement les Land Rover LR2 ou Freelander mis en circulation sur la période allant de 2010 au premier semestres 2014. Les Land Rover Range Rover Evoque livrés durant les années 2012 et 2013 sont eux aussi de la fête ou plus exactement du rappel. 

Le rappel est lié à un module d’airbag défectueux qui, en cas de choc, pourrait tout simplement empêcher le déploiement de fameux sac gonflable. Ainsi en cas de choc frontal ou latéral, les passagers pourraient se retrouver privés d’un élement de sécurité important pour ne pas dire vital. Aussi pour éviter de tels désagréments et les problèmes juridiques qui vont avec, le constructeur va inviter ses clients à passer par la case atelier. Le communiqué ne dit pas si l’entreprise japonaise Takata est liée de loin ou de près à ce dysfonctionnement.

Au total, ce sont quelques 40.551 SUV qui vont être rappelés par Land Rover avec la répartition suivantes aux USA :

LR2/Freelander : ~17.000 exemplaires
Range Rover Evoque : ~23.000 exemplaires

Land Rover ne donne pas le détail, mais 6.000 véhicules livrés au Canada sur la même période 2010-2014 sont eux aussi concernés par ce retour en atelier qui se fera selon la procédure habituelle et connue de tous.

Une fois encore, rien d’annoncé pour le marché européen et nous en sommes à croire que les véhicules européens sont faits sur des chaines spécifiques avec des équipements notamment de sécurité sans faiblesse ! Voilà donc pourquoi nous les payons plus chers … Reste une autre hypothèse que vous avez surement tous à l’esprit mais à laquelle je ne veux pas croire.

Via Land Rover, AP.