RR_Evoque_Zanzibar_Bronze_200813_04-2_1

Il fêtera bientôt ses deux ans de commercialisation et se porte plutôt bien, merci pour lui. Je veux bien sûr parler du Range Rover Evoque, véritable succès depuis ses débuts avec plus de 170.000 ventes (pas mal compte tenu du prix d’attaque de la bête). Mais, afin de continuer sur cette lancée, Land Rover vient de présenter un Evoque très subtilement modifié, et qui sera dévoilé au Salon de Francfort.

 

De l’extérieur, n’espérez pas un quelconque restylage : vous aurez seulement droit à une nouvelle teinte (le Bronze Zanzibar des photos) et 4 nouveaux jeux de jantes. L’intérieur, quand à lui, ne reçoit que de nouvelles teintes. Rien de transcendant donc, mais avait-il vraiment besoin d’autre chose ?

Mais ce qui est plus intéressant, c’est les nouveautés techniques. Une des nouveautés les plus marquantes est l’arrivée de la boîte automatique ZF à 9 rapports (vous savez, celle qui ne marche pas sur la Jeep Cherokee…) qui promet, outre des changements de rapports « en dessous du seuil de perception », une amélioration du confort ainsi qu’une baisse de la consommation et des émissions de CO2.

Au niveau des joujous high-tech, on note une amélioration du système d’assistance du créneau (gérant dorénavant les entrées et sorties des places en bataille), une lecture des panneaux de signalisation et une assistance au maintien de voie. Le système InControl fait aussi son entrée : il permet d’une part d’avertir les secours en cas d’incident/accident, de contacter un centre d’assistance en cas de pépin mais aussi permet, en cas de vol, de retrouver l’auto grâce à la puce GPS intégrée. Enfin, tradition oblige, l’équipement le plus utile au monde arrive sur l’Evoque : un détecteur de passage de gué.

Et niveau châssis ? Là aussi, du nouveau ! Notamment avec une évolution de sa transmission avec l’Active Driveline (en option) qui désactive les 4 roues motrices au-dessus de 35 km/h si les conditions le permettent (tout en pouvant le réactiver en 300 millisecondes à la moindre alerte). Cet équipement ajoute aussi l’Active Torque Biasing qui vient en complément du Torque Vectoring (en série sur toutes les versions). Ces deux derniers systèmes permettent, en adaptant le couple sur chacune des roues, d’augmenter la tenue de route et l’agilité. Niveau motorisations, RAS, l’Evoque conserve ses blocs moteurs, soit les deux diesels de 150 et 190 ch ainsi que le 4 cylindres essence de 240 ch.

Au final, rien d’extraordinaire, mais ces évolutions permettront sans aucun doute au « Baby Range » de cavaler en tête des ventes pour un bon bout de temps encore ! Rendez-vous au salon de Francfort pour le découvrir en direct et en début d’année prochaine dans les concessions.