Au fils des années, que ce soit dans le cadre des co-entreprises avec les constructeurs occidentaux ou de manière indépendante, les constructeurs chinois s’émancipent, se singularisent et prennent leurs marques pour devenir des fabricants de voitures à part entière. 

Landwind E32.0

Hélas certains, pour des raisons diverses et variées (moyens ? inventivité ? absence de service de R&D ?) utilisent les bonnes vieilles méthodes qui ont fait une partie de la mauvaise réputation des constructeurs chinois à savoir, la copie de modèles à succès des marques européennes, américaines ou japonaises.

Landwind qui n’est pas le plus brillant ni le plus en forme des constructeurs chinois vient de laisser trainer les images de son prochain SUV, le E32, destinées à l’office chinois de la propriété industrielle et intellectuelle, si si ! Et là, dès la vision de la première image officielle de cette nouveauté, on ne peut que se dire « Bon sang mais c’est bien sur ! C’est un Range Rover Evoque 5 portes… »

Landwind E32.1

Pas de doute Landwind a quasiment tout pompé sur le très réussi SUV britannique sauf pour le dessin du bouclier avant, les barrettes de la calandre, le dessin des jantes alu et le jonc noir mat qui relie les feux arrières !

Mécaniquement, nous avons quelques précisions puisqu’on sait que ce plagiat sera basé sur le chassis du Landwind X8 qui est construit sur la plateforme de l’ancien Mitsubishi Outlander. Plus petit que le X8, le E32 bénéficiera d’une version raccourcie de la plateforme. Ce SUV délaissera le vieux L4 2.4 L d’origine Mitsubishi pour être propulsé par un moteur L4 suralimenté par turbocompresseur. Il s’agit d’un 2.0 L Turbo fort de 190 ch et 250 Nm qui sera associé à une BVM6 ou à une BVA8 optionnelle. Des versions 2 et 4 roues motrices devraient être proposées au catalogue.

Landwind E32.4

 

Ce nouveau E32 sera proposé sur le marché chinois dès la fin de cette année à partir d’un prix de 120.000 yuans (~14.000€).
Pas sur que cette nouveauté fasse plaisir à Land Rover au moment où la firme britannique monte clairement en puissance en Chine. Reste que ce E32 ne valorise pas le travail fait par d’autres constructeurs chinois comme Qoros, Roewe et quelques autres ainsi que par des groupes comme SAIC ou BAIC.

Via Autohome.com.