Où l’on découvre la première série limitée de la carrière du DS 7 Crossback. Et on tape haut, puisque la marque s’est associée pour l’occasion…au Musée du Louvre !

Bon, il convient de l’admettre : le partenariat DS – Louvre ne date pas d’hier ; pour être tout à fait précis, la marque est mécène du musée depuis sa création en 2015. Souvenons-nous par exemple de la présentation de l’hideuse DS 3 restylée organisée là-bas 🙂

Mais c’est du DS 7 Crossback que l’on va parler. Parce que figurez-vous qu’il n’avait jamais eu de série spéciale depuis son lancement, le petit bichon. On répare cette erreur avec la présentation de cette édition Louvre que je suis allé voir il y a quelques jours – je vous raconte tout, bien évidemment.

Bon, OK, la voiture n’est pas transfigurée. Le plus visible, c’est l’abandon du chrome sur la calandre “DS Wings”, autour des vitres et des feux arrière. Le reste est plus subtil : les badges sur le capot, le hayon et les portes avant rappellent le nom de la série limitée et un très joli gravage laser rappelant les motifs de la pyramide de l’esplanade orne les rétroviseurs. Et sinon ? RAS. Terminons ce chapitre extérieur avec les quatre teintes proposées sur le DS 7 Crossback Louvre : Bleu Encre, Cristal Pearl, Noir Perla Nera et Gris Platinium.

L’intérieur est plus intéressant. Encore une fois, rien ne choque à première vue, et c’est en ouvrant un peu l’œil qu’on découvrira la pyramide embossée dans le cuir “Opéra Noir Art Basalte” de la planche de bord ou le sigle “Louvre” devant le passager. Mention spéciale au détail qui tue : les ailettes des aérateurs sont ornées d’une impression 3D de la pyramide du Louvre. Je trouve ça juste fabuleux.

Mais -et c’est probablement la chose la plus intéressante dans cette série spéciale-, c’est sur l’écran central que l’on découvre l’application “Un jour au Louvre”, dans laquelle sont répertoriées pas moins de 182 œuvres présentes dans toutes les collections du Musée. La Joconde ? La Liberté guidant le Peuple ? Une statuette antique ? Tout est là, trouvable par une simple recherche. A chaque oeuvre est associé un commentaire audio de quelques minutes où un(e) conférencier(e) explique tous ses secrets : pratique pour se cultiver tout en roulant.

Le DS 7 Crossback Louvre est d’ors et déjà disponible à la commande avec cinq motorisations : les PureTech 180 & 225, un BlueHDi de 180 ch et les deux hybrides E-Tense de 225 & 300 ch. Comptez entre 54 000 et 67 300 euros pour acquérir la bête, qui est tout de même fournie avec une carte “Les Amis du Louvre” permettant notamment un accès illimité aux collections permanentes et aux expositions temporaires.

Crédits photos : Jean-Baptiste Passieux, DS Automobiles