Voilà une épreuve automobile qui a pu survivre à cette année difficile ! Si le Tour Auto a dû se décaler du mois d’avril au mois de septembre, il devrait bien avoir lieu, moyennant quelques modifications (et on croise les doigts !)

Pas de champs de colza cette année pour les concurrents du Tour Auto, car les nouvelles dates de l’épreuve sont fixées du 31 août au 5 septembre. Une période inédite pour l’événement organisé par Peter Auto, même si le Tour de France Auto historique s’est à plusieurs reprises déroulé à cette période.

Le planning sera le suivant :

  • 31 août : vérifications techniques à Paris, au Grand Palais, accès au public de 10h à 16h sur achat du catalogue (10 €)
  • 1er septembre : le vrai départ du Tour sera donné sur le circuit de Montlhéry, où aura lieu la première spéciale de la semaine. Les concurrents s’élanceront ensuite pour Clermont Ferrand, sans oublier une étape sur le circuit de Nevers Magny Cours. A noter, que pour raison sanitaire, les accès aux deux circuits ne seront pas autorisés au public
  • 2 septembre : Clermont Ferrand – Limoges, en passant par le mythique circuit de Charade, en intercalant deux spéciales sur routes
  • 3 septembre : Limoges – Toulouse. Une longue étape sans le circuit d’Albi initialement prévu, mais comptant à présent 3 spéciales.
  • 4 septembre : Toulouse – Pont du Gard. Deux spéciales et le circuit de Lédenon rythmeront la journée qui s’achèvera en apothéose dans le superbe cadre du Pont du Gard.
  • 5 septembre : Pont du Gard – Circuit Paul Ricard. L’arrivée prévue à Nice a hélas du être annulée pour raisons sanitaires encore une fois. Une seule épreuve spéciale est prévue au programme. L’accès au circuit du Castelet sera autorisé pour le public, mais uniquement dans les tribunes.

Le thème retenu cette année est “Les protoypes Porsche”, ce qui inclut les bêtes de courses que sont les 906, 904, 550 Spyder et autres 356 Carrera Abarth. Les concurrents ont répondu présents à cet appel car vous pourrez admirer 5 Porsche 906 Carrera 6, 1 904 Carrera GTS et une 550 A.

Autres marques à l’honneur cette année : Alfa Romeo qui fête son 110ème anniversaire et Alpine, qui célèbre ses 65 ans.

Crise sanitaire et restrictions de circulation obligent, les concurrents de cette année sont quasi exclusivement européens et même français ! Cela n’empêche pas le plateau de réunir quelques très belles machines dont une Mercedes 300 SL, une BMW M1 Procar, 3 Ferrari 250 GT SWB, une Ferrari 275 GTB ou une Ford GT40. Et pour les amateurs de machines moins classiques sur le Tour Auto, une Citroën GS, une Citroën CX 2400, une superbe et rare Fiat 850 Moretti Sportiva ou une Saab 96 Rallye seront de la partie. La liste complète des participants est disponible ICI.

Mais le Tour Auto c’est aussi une réunion de pilotes et de people (ce qui n’est pas forcément antinomique !). Le mythique Ari Vatanen reprendra son rôle d’ouvreur au volant d’une BMW M2 CS, suivi de près par François Chatriot qui pilotera une BMW M4. Le petit monde des présentateurs télé sera fortement représenté par Jean-Pierre Gagick (Automoto), Aurélien Letheux et Gerry Blyenberg (Wheeler Dealers), Gregory Galiffi (Direct Auto), François Allain (Vintage Mechanic), Etienne Bruet (Turbo) et Dominique Chapatte (Turbo).

L’année 2020 est décidément très particulière, et on peut d’ores et déjà féliciter et remercier les participants et Peter Auto pour avoir tenu bon et avoir pu maintenir un tel événement.

Crédits photos : Peter Auto, Régis Krol