C’était il y a quelques jours au Japon, la dernière Lexus IS-F quittait la chaîne de fabrication de l’usine de Tahara qui a produit les 12.000 exemplaires de cette première vraie sportive de la division luxe de Toyota.

lexus-is f

Arrivée sur le marché automobile, la Lexus IS-F s’attaque d’emblée aux tenantes du segment que sont les Audi RS4, BMW M3, Mercedes Benz C63 AMG et elle parvient au fil des mois à prendre sa petite place dans cette petite niche du marché ô combien importante pour l’image d’une marque.

L’équipe de l’ingénieur en chef Yukihiko Yaguchi (le père de la Supra) a à l’époque bien travailé malgré des moyens contenus car chez Toyota tout le monde ne croit pas à l’IS-F en 2005/2006 lors de son développement. Finalement lors de sa présentation dans le courant de l’année 2007, cette berline sportive à moteur V8 4.7 L atmo développant 423 ch à 6000 trs/min, 505 Nm de couple séduit par son coté « bourgeoisement rebelle » avec ses grosses roues en 19 pouces, son chassis surbaissé, son spoiler aéré et plus agressif que celui de son modèle de base et surtout ses quatre sorties d’échappement superposées deux à deux et légèrement en quinconce. 

Les perfs’ sont là puisque la Lexus IS-F annonce une Vmax autolimitée de 270 km/h (près de 300 km/h en version libre), plie l’exercice du 0 à 100 km/h en 4.9 secondes et abat le 1000 m Départ arrêté en 23.7 secondes. Ces belles performances, l’agrément du V8, le comportement routier efficace, le confort et l’équipement Lexus font de cette berline sportive une offre séduisante et singulière face aux allemandes qui dominent les ventes du segments.

Hélas, l’an passé est arrivée la nouvelle génération de la Lexus IS et l’IS-F construite sur la base de l’ancienne génération doit désormais quitter la place pour laisser le chant libre à… rien dans cette catégorie de berline puisque Lexus a fait le choix du coupé sportif avec le RC-F et la grande berline avec la toute prochaine GS-F attendue dans les prochains mois.

Une auto difficile à rencontrer sur nos routes mais qui vaut le détour ne serait ce que pour profiter du beau son du V8 atmosphérique !

Via Lexus, HouseOfJapan.