Né il y a deux ans, le Mitsubishi Outlander n’a guère convaincu et séduit lors de sa présentation. Faciès mièvre et mollasson, formes massives, arrière lourd, habitacle noir, quelconque pour ne pas dire vieillot, mécaniques peu enthousiasmantes, voilà un SUV qui démarrait sa carrière avec quelques handicaps ! Puis est arrivée la version PHEV et là d’un coup d’un seul, cette nouvelle version hybride Plug-in qui annonce une consommation mixte officielle de 1.9 L/100 km, 44 g de CO2/km, 52 km d’autonomie en mode électrique, 825 km d’autonomie totale, un Bonus de 4000€, une carte grise 5 CV fiscaux, une recharge rapide à 80% en 30 minutes, est devenue une amie des médias mais aussi des acheteurs, surtout japonais et… néerlandais !

Mitsubishi Outlander PHEV

Commercialisée seulement depuis le printemps dernier, le Mitsubishi Outlander PHEV s’est déjà vendu à près de 33.000 unités dans le monde dont quasiment la moitié au Japon et le reste en Europe et dans quelques autres pays d’Asie (la commercialisation de cette version aux USA sera effective en 2015 (problement avec le millésime 2016). Le second marché de l’Outlander PHEV est européen et même néerlandais puisque les clients ayant passé commande d’un Outlander PHEV sont plus de 6.000. Le reste des ventes se réparti entre les autres pays de l’UE et quelques pays d’Asie.

Il semble que le constructeur japonais veut profiter de cette bonne dynamique pour asseoir les positions de son SUV et notamment sa version hybride. Aussi pour donner un certain pouvoir de séduction à son SUV, Mitsu travaille déjà activement au restylage des parties avant, arrière du véhicule et de sa vitre de custode. Un habitacle revu, plus qualitatif et de nouvelles roues semblent être au programme de l’Outlander 2016 qui est actuellement en test en Europe.

A suivre.

Via Mitsubishi, Autoblog.
Crédits spyshots : CarPix pour Autoblog.com.