Il n’y a pas que du « mauvais » ou du « lourd » à venir chez Lotus, loin de là même et cette nouvelle version de l’Elise en est la preuve. Voici donc l’Elise Club Racer qui fleure bon la session sur circuit en amis, le track day en club ou la balade au plein air sur les petite route de campagne !

Au programme de cette nouvelle version de l’Elise, une cure d’amaigrissement de quelques 24 kg ce qui porte le poids de la voiture aux environs de 845 kg. Ici par de superflu, pas d’inutile, place au plaisir de la conduite ou du pilotage, on a enlevé un dose d’insonorisant, quelques rares accessoires et la batterie d’origine a, elle aussi, été remplacée par un modèle plus léger. Les plus attentifs auront même remarqué que les sièges ont eu, eux aussi, leur cure d’amincement car des mousses posées sur la coque du baquet aux endroits stratégiques ont remplacé le garnissage et le tissu. Fragile du dos s’abstenir !

Cette Elise Club Racer est proposée avec le système de réglage sport DPM  ( Dynamic Performance Managment ) qui combine des nouveaux amortisseurs Bilstein progressifs, des ressorts « adaptatifs » développés par Eibach et une barre anti-roulis spécifique réglable et un ESP plus permissif mais qui veille au grain pour se lâcher sans prendre trop de risque ( Ici pas de mode On/Off ). Cette évolution du chassis et de la suspension est destinée à séduire le plus grand nombre et à rendre l’Elise encore plus accessible auprès de ceux qui veulent se faire plaisir sans trop se faire peur. Pour le reste, on retrouve le moteur 1.6 L d’origine Toyota ( 1ZR-FAE ou 1.6 L Valvematic )qui délivre 136 ch, 160 Nm  ( 6.28 L/100 km et 149 de CO2/km ). La Vmax devrait rester à 204 km/h mais on peut raisonnablement se dire que le 0 à 100, habituellement abattu en 6.5 sec, pourrait gagner un petit dizième !

La Lotus Elise Club racer sera proposée à la vente dans le courant du printemps dans 6 coloris :

– Blue Sky, Saffron Yellow, Ardent Red, Aspen White, Carbon Grey, Matt Black

La tarification annoncée est de 34.450€. A découvrir chez les bons concessionnaires ( ou ex ?? ) dans le courant du printemps et notamment chez Marcassus du coté de Colomiers… avant une balade vers Nogaro, Pau Arnos ou le Mas Du Clos où vous viendrez, bien sur, au titre de la visite amicale ! Une Lotus comme on les aime, c’est à ne pas manquer.

Et si les 136 ch et 160 Nm vous semblent un peu courts, n’oubliez pas qu’il existe le Power Pack qui propose un échappement libéré mais aussi 6 ch et 5 Nm de couple supplémentaire.

Et pour ceux qui n’auraient pas encore vu l’Elise 1.6 L à l’essai, c’est par là, chez nos excellents confrères et amis de Motorlegend.com.

http://www.motorlegend.com/video-voiture/lotus-elise-1-6/935.html

Via Lotus.