C’est dit, acté et annoncé par DRB-Hicom, le nouveau propriétaire de Lotus, tous les projets (sportifs et industriels) lancés sous la triste ère Bahar sont purement et simplement annulés.
Le nouveau propriétaire vient de faire savoir qu’il y aura aucun investissement fait chez le constructeur d’Hethel en 2013 et peut être bien en 2014.

Comme je vous le disais il y a quelques semaines, c’est la fin des programmes en compétition (sauf via des teams privés), la fin du moteur V8 Lotus, la fin de la boite de vitesse Lotus à double embrayage, la fin du projet Esprit qui est mis au placard dans l’attente de jours meilleurs, la fin de certains contrats de travail car on parle de licenciements dans les prochains mois. D’ailleurs pas mal de salariés Lotus sont déjà passé à l’ennemi et travaillent désormais pour Caterham qui monte en puissance tant en sport automobile qu’en production.
Puisqu’on parle de Caterham, il faut évoquer le cas Lotus Elise qui serait elle aussi passée à l’ennemi depuis quelques mois grâce à des tractations « secrètes » menées par Bahar qui détestait cette voiture, pourtant sauveuse de Lotus Cars.

DRB-Hicom annonce qu’en 2013-et début 2014 les seules nouveautés concerneront les projets en cours ou finalisés autour des Exige et Evora mais sans Elise, l’avenir de Lotus est plus qu’incertain. Le nouveau proprio fait aussi savoir qu’il va remettre de l’argent dans l’affaire afin de réduire les pertes… et on peut le penser, de rendre la mariée plus belle et séduisante pour un futur acheteur ! Chez Lotus, on veut aussi stopper l’hémorragie des ventes qui n’ont pas du tout décollées depuis l’arrivée du « providentiel » Bahar qui a fait plus dans la destruction de l’entreprise en moins de trois ans que la mauvaise gestion depuis des décennies.

La Lotus Esprit V8 commandée par Bahar lorsqu’il était patron de la marque est mise en vente par le réseau de concessionnaires britanniques Lotus depuis quelques semaines. C’est une Esprit blanc nacré  repeinte en 2010, son moteur est V8 biturbo. Tout comme la transmission, il a été changé à l’occasion de cette remise en état tout comme le système de freinage qui est maintenant équipé de freins AP Racing à l’avant et Brembo à l’arrière. L’habitacle a lui aussi été refait avec une nouvelle sellerie bi matière Cuir/Daim. Au compteur, cette Lotus Esprit baharienne compte 59.500 kilomètres. Elle a seulement parcouru 1.609 kilomètres depuis l’installation du nouvel ensemble mécanique et des quelques retouches esthétiques apportées par l’ancien maître des lieux. Pas de prix annoncé, il faut se rendre outre Manche pour en savoir un peu plus.

 

 

 

 

Enfin, vous avez tous constaté que Lotus, comme Aston Martin, n’a pas fait le déplacement parisien, sachez qur DRB-Hicom vient de faire savoir que Lotus ne sera pas non plus au prochain rendez vous genevois en mars 2013. Tout cela ne sent pas très bon pour l’avenir et on va sérieusement pouvoir commencer à se poser des questions au sujet du futur de Lotus suite au massacre opéré par Bahar à Hethel.

Via Autonet.ca, Inautonews, es.autoblog, Jalopnik.