Il n’y a pas que le salon de Genève dans la vie de l’automobile, il y a aussi la vie de tous les jours et notamment l’état du marché ! Aussi le CCFA a publié hier dans le quasi anonymat les chiffres du marché français pour le mois de février 2011 et c’est une hausse de +13.7% des immatriculations ( chiffre identique en données brutes et en données corrigées  ) qui fait que le marché est la hausse pour le deuxième mois consécutif en 2011. Ayant pris le temps de faire le tour de la presse hier et ce matin, seuls deux ou trois titres seulement parlent d’immatriculations, ce qui est totalement différent d’un marché à la hausse les voitures livrées actuellement sont pour une bonne partie des autos vendues avant le 31/12/2010 qui doivent être impérativement livrées avant le 31 mars prochain sous peine de passer à coté des primes en vigueur en 2010 ( le ministère a bien confirmé qu’il n’y aura aucune dérogation quelques soit la nature du retard de livraison ! ) .

Mais revenons donc à ce mois de février qui est a la hausse moyenne de 13.7% tant pour les constructeurs hexagonaux que pour les étrangers. Ainsi les trois marques françaises ont livré en février quelques 117.291 autos soit 14.124 de plus que l’an passé à la même époque !

La plus forte hausse est à mettre au crédit de Renault avec une augmentation des livraisons de +17.5% ( 48.627 ex ) et 23.8% du marché, suivi par Peugeot avec + 11.7% et Citroën avec 10.4% ce qui permet au groupe PSA d’avoir mis à la route, 68.658 voitures neuves. Au toale depuis le début de l’année , les constructeurs ayant leur siège social en France ont livré 221.181 autos soit une augmentation de + 9.7% par rapport à début 2010 qui était déjà une bonne période.

Du coté des marques étrangère, nous commencerons, une fois n’est pas coutume avec Dacia qui est à la peine en ce mois de février avec une chute de -8.9% due essentiellement à des problèmes d’approvisionnement en pièces détachées pour les sites de production mais il semble que chez Dacia on mette désormais les bouchées doubles pour rattraper le retard accumuler notamment du coté des Sandero GPL car même si le niveau de commande a légèrement fléchi en ce début 2011 ( comme chez tous les constructeurs ), il reste d’une très bon niveau pour la marque roumaine. En ce mois de février, on note le retour aux affaires du groupe Toyota, il était temps, avec une hausse des immats de + 18.5% ( hausse de Toyota confirmée par les chiffres américains et du reste du monde ), les coups de boost de Nissan ( + 51% ) car on livre du Juke, du Qashqaï et de la Micra à gogo, de Volkswagen avec + 39.1% ( mais aussi + 24.3% pour Audi ) , de GM ( Opel + Chevrolet ) avec + 36.2%. Hyundai-Kai est sont toujours à la fête avec une hausse de 13.4% et à l’image de Toyota, le groupe Ford, et c’est aussi une bonne chose,  revient dans le vert avec +4.5% en février et 12.109 voitures mises à la route.

Le groupe Fiat est aussi à la hausse mais de manière plus contenu puisque l’augmentation de 9.9% est essentiellement due aux marques Lancia et Alfa puisque Fiat se contente de seulement + 0.5%. BMW est légèrement à la baisse avec 3.399 autos livrées en 02/2011 contre 3.495 l’an passé à la même époque ( -2.7% ). Le plongeon du mois est à mettre à l’actif de Mercedes qui chute lourdement de -35.3% mais il faut aussi dire qu’en dehors de la Classe A et les entrée de gamme des Classe B et C, le constructeur de Stuttgart était peu concerné par les effets « prime et remise additionnelle »… d’ailleurs on peut se poser la question de savoir si les chiffre et la tendance amorcés par Mercedes ne sont pas annonciateur de ce que sera le marché en 2011, un fois les livraisons primées de 2010 effectuées.

On notera que les « petites » marques sont, et cela faisait longtemps, de nouveau orientées à la baisse des livraisons avec – 4.5% et seulement 10.937 autos immatriculées. Elles aussi étaient moins concernées par les primes et donc elles encaissent dès à présent le changement de tendance annoncé !

Ci dessous les tableaux du CCFA :

 

Au final, le marché automobile français aura donc mis à la route 204.486 autos en février et la part de marché des trois constructeurs français est remontée à 57.4% ce qui prouve leur dynamisme dans le commerce mais aussi dans la remise et l’utilisation à bon escient des diverses primes et aides mises en place par l’état. Reste un marché qui devrait encore voir ses immatriculations croitre en mars ( surtout entre le 20 et le 31 ! ) mais qui va très surement marqué le pas dès que le second trimestre 2011 sera là. Il reste quand même pour soutenir le marché, les belles campagnes de remises des constructeurs, les mandataires qui cassent eux aussi les prix ( notamment sur les autos dites exotiques ! ) et pour ceux qui ont encore une vieille auto à liquider, il y a toujours la prime à la casse ( les fameuse Soco pour les pros de l’auto ! ) d’un montant de 300€ ! Mais il y a aussi beaucoup des propriétaires d’anciennes voitures qui voudraient bien changer mais qui ne peuvent point pour des raisons financières ou professionnelles dues à un marasme que les 8 ou 10 % de personnes aisées ne veulent pas voir pour des raisons diverses et variées que nous n’aborderont pas ici mais que nous connaissons tous. Ajoutons à cela un accès au crédit qui se durcit et qui ne va pas s’arranger surtout qu’en ce 2 mars , nous venons d’apprendre que nous somme désormais des « seniors » dès l’age de 45 ans… dire qu’il y a 5 ans on était senior à 65 ans ! Surement que la conjoncture doit faire vieillir très vite les personnes mais cela n’aidera pas à la fameuse relance attendue par tous et qui n’arrive pas .

Via CCFA.