L’année 2014 semble démarrer sur le même train que l’année 2013 avec un marché automobile VP qui croit de 0.5% par rapport à l’an passé avec 125.477 autos livrées contre 124.798 en 2013. Cela représente une différence positive de +679 voitures neuves mises à la route.

CCFA-01-2014.0

Si le marché augmente peu en volume la part des constructeur français fait un bond en avant de 4.5 points pour atteindre les 59.27% de part de marché ce qui ne s’était pas vu depuis longtemps. Cela se confirme d’ailleurs à la lecture du TOP 100 des ventes puisque ce sont les voitures des deux groupes automobiles hexagonaux qui tiennent les 13 premières places. Il y a bien longtemps qu’on avait pas vu Renault, Peugeot et Citroën, aidé par Dacia à pareille fête.

Globalement les groupes automobiles français sont à +8.8% de hausses des livraisons par rapport à 2013 avec dans le détail :

Citroën : +4.7%
Peugeot : +7.0%
Renault : +10.5%
Dacia : +17.9%

On note qu’en janvier, Renault représentait un cinquième du total des livraisons et que Dacia c’est plus un bon quart des livraisons du groupe automobile de Billancourt sur le marché français.

CCFA-01-2014.1

Du coté des constructeurs étrangers, si certaines vont plus bien, c’est la soupe à la grimace chez bon nombre d’entre eux, à commencer par Hyundai et Mercedes Benz qui plongent respectivement de 42.9% et 38.9%. Des chutes un peu étonnantes tout de même qui sont peut être dues à des problèmes de livraisons ? Une affaire à suivre. Opel replonge après l’embellie de fin d’année alors que Chevrolet repart de l’avant de fort belle manière avec +21.3% et si cela se confirme, on pourra se demander si retirer la marque au noeud papillon est une bonne décision !
Au chapitre des constructeurs en forme, il y a le groupe Toyota avec notamment Lexus qui voit ses livraisons progresser de plus de 50%, Nissan qui repart vers l’avant avec une progression de +3.0%, Skoda progresse aussi de +4.5% ainsi que Fiat qui voit ses mises à la route croître de +1.3%. Pour rester dans le groupe Fiat, Alfa Romeo poursuit sa descente aux enfers avec moins de 550 voitures livrées (1/5eme de BMW) et Lancia est à la hausse avec +11.7% par rapport à l’an passé mais aussi beaucoup de ventes à loueurs et probablement quelques immats sur parc (NDLA : le groupe Fiat fut le champion 2013 de cette pratique avec un quart de ses immatriculations totales).

Volkswagen et Seat chute assez fortement avec des baisses avoisinant les 13% et Audi limite la casse avec -0.5% et seulement 16 ventes de moins cette année qu’en 2013. Kia s’enfonce aussi avec -15.4% tout comme Mini (-34.8%) qui attend le nouveau modèle. BMW chute un peu moins lourdement que ses concurrents directs allemands et se contente d’un petit -7.6%. Reste le gros coup du mois de janvier et il a pour nom Infiniti qui multiplie ses livraisons par 23 et voit le nombre de ses autos mises en circulation passer de 3 à 63 exemplaires, ce n’est pas en Byzance pour la division luxe de Nissan mais c’est bien mieux. Cela est surement du à l’effet Q50.

Les autres marques chutent mais limitent la casse avec seulement -3.5% et 3712 autos livrées en 2014 contre 3846 en 2013.

CCFA-01-2014.2

Découvrons ci dessous le TOP 100 des ventes de voitures particulières avec un beau tir groupé des constructeurs « français » au treize premières places. Volkswagen suit aux 14eme et 15eme places avec les Golf et Polo.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour les autres modèles, c’est plus éparpillé et volatile dans un marché qui fait la chasse au Bonus, fut il de 150€, aux petits diesel (au point que certains de nos constructeurs envisagent de faire du premium avec des moteurs ne dépassant pas 1.6 L de cylindrée…) et bien sur à la remise ou à la très bonne reprise. Une fois encore il va falloir attendre le printemps pour voir se dessiner une tendance qui est pour l’instant timidement à la hausse et qu’un rien pourrait refaire passer dans le rouge (hausse du prix des carburant, mauvaises annonces politiques ou économiques notamment). A suivre dans les prochains mois.

Via CCFA.