Maria-de-Villota

L’ancienne pilote d’essai espagnole de l’écurie de F1 Marussia, Maria de Villota a été retrouvée morte ce matin dans la chambre d’un hôtel de Séville où elle séjournait dans le cadre d’une tournée de présentation de son livre qui sort dans trois jours.

Les raisons du décès de la pilote agée de 33 ans ne sont pas encore connues mais elles pourraient être liées à des suites de son accident d’il y a 16 mois . Elle était la fille d’Emilio de Villota, pilote touche-à-tout qui avait pris le départ de deux Grands Prix de F1 en 1977 sur une McLaren privée mais qui faisait aussi du rallye et du rallycross.
Sans réel palmarès dans les formules monotypes ou de promotion, Maria de Villota avait tout de même décroché début 2012 un poste de pilote essayeur pour le Team Marussia. Hélas, l’affaire avait particulièrement mal tourné puisqu’en essayant une voiture de l’équipe russe sur le circuit de Duxford en juillet 2012, elle avait eu un grave accident et perdu un œil en s’encastrant dans un camion d’assistance du team suit à une accélération soudaine et violente de sa F1. Après quelques mois d’hospitalisation, la pilote espagnole avait repris une vie presque normale mais…

Toutes nos condoléances à sa famille.

MàJ du 11/10/2013 18h00 : Selon plusieurs médias sportifs et espagnols, M. de Villota est décédée de mort naturelle suite à une rupture d’anévrisme. Cette rupture serait bien une conséquence de son accident de l’an passé.

Via Reuters.