moteur rotatif

On pensait qu’avec la fin de la RX8, Mazda avait totalement tiré un trait sur une de ses spécialités mécaniques, le moteur rotatif. On se disait que les récents et performants moteurs SkyActiv allaient envahir la gamme Mazda et prendre leurs aises sur tous les moteurs, ce ne sera pas tout à fait vrai puisqu’on apprend au travers d’entretiens réalisés par Autoblog et par 7Tune que le constructeur d’Hiroshima travaille actuellement au développement d’une nouvelle génération de moteur rotatif qui prend le nom de 16X.

Le constructeur japonais travaillerait selon trois axes qui sont en fait le talon d’Achille du moteur rotatif tel que nous le connaissons aujourd’hui :

1 – Forte diminution de la consommation d’huile dans les hauts régimes moteur.
2 – Réduction maximale de la consommation de carburant et des émissions de CO2.
3 – Augmentation sensible du couple moteur tout en maintenant les régimes de rotations.

La personne de chez Mazda poursuit et explique : « La clef pour augmenter le couple moteur et réduire la consommation de carburant, c’est de créer un moteur de type longue course. Dans le cas présent nous parlons d’un moteur à piston triangulaire et il faudra donc modifier le principe afin de créer un moteur rotatif  qui soit l’équivalent d’un bloc classique à longue course. La solution consiste à faire évoluer le chemin emprunté par le piston au sein de la chambre de combustion notamment en modifiant le dessin interne du moteur « . 

Tout cela est encore un peu technique et compliqué à imaginer mais gageons qu’à l’image de ce qui s’est fait pour les blocs SkyActiv, Mazda prendra le temps de nous expliquer en détail le principe de fonctionnement de ce nouveau moteur rotatif. La présentation de ce moteur que l’on pourrait retrouver sous le capot d’une sportive se fera dans le courant de l’année 2015.

Via Autoblog, 7Tune, Caradisiac.