… Cylindres bien sur !

Mazda CX-9

Le grand et élégant SUV 7 places de Mazda (5.09 m de long) arrive en fin de carrière et cela se sent en terme de vente sur les marchés où il est encore présent comme les USA, l’Australie, la Russie ou la Chine. Ainsi l’an passé il ne s’est vendu que 25.000 exemplaires du CX-9 aux USA. Né en 2007 sous l’ère Ford, le CX-9 est construit sur la plateforme du Ford Edge et motorisé par le plutôt agréable V6 3.7 L du constructeur de Dearborn mais hélas tout cela vieillit, séduit moins les acheteurs. Aussi Mazda travaille activement à son remplaçant qui, lui aussi, ne devrait pas venir en Europe de l’ouest.

Masahiro Moro, directeur des ventes et du marketing de Mazda dans le monde, s’est laissé aller à quelques confidences au sujet de la prochaine génération 2016 du CX-9. Exit le bloc V6 atsmosphérique qui va être abandonné au profit d’un moteur quatre cylindres suralimenté développé chez Mazda. Le downsizing est donc de rigueur chez le constructeur et l’on pourrait voir arriver dans deux années à peine, un moteur SkyActiv-G Turbo qui devrait proposer les mêmes performances et le même agrément de conduite qu’un six cylindres tout en étant moins polluant et gourmand en carburant.
Si l’arrivée du L4 turbo surprendra certains, il faut aussi se rappeler que le Mazda CX-7 que nous avons connu quelques temps en Europe était et est d’ailleurs toujours propulsé par un L4 2.3 L turbo de 238 ch notamment sur les marchés chinois et malaisiens où il est toujours vendu. 

Mazda CX-9.5

Masahiro Moro parle aussi d’une très peu probable option diesel qui n’est pas vraiment en accord avec le gros de la demande aux USA et en Asie mais il laisse entendre qu’une version hybride est plus surement envisageable notamment au regard de la concurrence japonaise des Nissan Pathfinder et Toyota Highlander hybrides.
Sachez enfin que l’option 6 cylindres n’est surtout pas abandonnée chez Mazda puisque M.Moro explique que ce type de motorisation est une quasi nécessité en haut de la gamme mais que pour l’instant il est trop pour dire si le constructeur d’Hiroshima va s’orienter vers un moteur en V ou en ligne.

Reconnaissons qu’a défaut de moteur rotatif dans les prochaines années, un L6 SkyActiv-G ça pourrait être une vraie belle alternative aux motorisations allemandes de même niveau ! Mais pour cela attendons encore un peu…

Via CarAdvice, LLN.