Dans le cadre du week-end avec Peugeot au Nürburgring, nous avons pu assister à la 3e manche du VLN 2014 sur la journée du samedi, un moment de pure passion !

Ahhhh le VLN… Je pourrais partir dans un long discours élogieux sur les beautés de ce championnat mais je vais essayer de faire court. Imaginez le cadre : 200 autos divisées en plusieurs catégories,  lancées pendant 4 heures à un rythme effréné sur ce qui est pour moi le plus beau circuit du monde ! Un accès quasi illimité aux spectateurs, une visibilité de la course comme nul part ailleurs, le chant des moteurs à travers la forêt, des milliers de passionnés venus en masse…. Ajoutez à cela des dépassements osés et des conditions météorologiques souvent délicates, et voilà la discipline la plus excitante à laquelle j’ai pu assister !

A peine arrivé sur les lieux vendredi soir, je décide d’aller faire un petit tour d’horizon dans les paddocks. La course aura lieu le samedi, mais les voitures ont participé aux essais en ce jour. Premier passage obligatoire : le parking visiteur, qui fait souvent office de salon de l’auto sur ce genre d’évènements ! Je ne suis pas déçu puisque j’y trouve de nombreuses perles : Porsche 959, Mercedes SLS Black Series, Aston-Martin Vanquish, Porsche 997 GT2 RS, Alfa-Roméo 8c Spider, et Ferrari F430 Scuderia, entre autres…

Les paddocks sont pour l’instant bien calmes, les mécaniciens préparent les derniers réglages pour la journée de demain. La journée a été longue, je reviendrais demain !

Samedi, 7h du matin, me voilà de retour sur la pitlane ! L’ambiance qui y règne est très particulière. Le public n’est pas encore arrivé, seuls les membres des équipes sont déjà sur le pont, partagés entre excitation et tension à l’idée de la journée qui les attend ! Le soleil se lève tout juste sur les paddocks, donnant une belle lumière sur les autos, le moment idéal pour les photos !

Une dernière séance d’essais libres a lieu ce matin, avant le départ de la course à midi. Après seulement une petite heure de roulage, voilà une Aston bien amochée, nous rappelant à quel point ce circuit est piégeur !

DSC_0361

Le public arrive progressivement, et il est saisissant de voir le respect qui règne sur cette pitlane ! Malgré le monde, mécaniciens et spectateurs cohabitent parfaitement. Tout le monde partage la même passion et cela se sent dans les relations entre professionnels et visiteurs. De la même façon, il n’y a pas de différences entre les grosses et les petites équipes, tout le monde est logé à la même enseigne et se respecte. Cela vous semble peut-être normal, mais si l’on considère le nombre de personnes que cela implique, c’est un petit exploit !

Un peu après 11h, la foule est autorisée à pénétrer sur la grille de départ du circuit. Encore une fois, c’est un moment fort de pouvoir marcher sur la piste juste avant le début de la course. Les pilotes rentrent dans leur bulle, tout est réglé au millimètre, le compte à rebours est lancé ! La tension est palpable, et on les comprend compte tenu de ce qui les attend !

Nous retrouvons les autos en piste dans l’après midi, alors que la course est lancée depuis deux bonnes heures. Les conditions sont idéales, la piste est sèche et aucune dégradation n’est prévue. Le rythme est donc plus que soutenu, quel spectacle ! La vitesse de passage en courbe est toujours aussi impressionnante, et d’autant plus quand la plupart des virages sont en aveugle ! Difficile de suivre les leaders de la course, qui se sont désormais mélangés avec les autos moins rapides. Les dépassements sont parfois vraiment délicats entre les différentes catégories… Une série d’appels de phares, et la voiture la plus rapide plonge à l’intérieur !

Réalisée par l’équipe « Racing One GmbH », cette vidéo embarquée dans la Ferrari 458 GT3 vous donnera un aperçu de ce qu’est une manche du VLN. Les images sont tournées lors du premier tour, alors que la Ferrari bataille avec une Lexus LFA. Asseyez-vous confortablement et montez le son !

Il est 16h, la course vient de se terminer. Je retourne tranquillement dans les paddocks pour retrouver les autos après 4h de combat en piste ! Seulement, ces dernières sont pour l’instant au parc fermé, et il est impossible de les approcher. Seules les trois voitures de tête sont accessibles, directement sous le podium. C’est donc la BMW Z4 GT3 qui l’emporte dans la catégorie reine, devant la McLaren MP4-12C GT3 et l’Audi R8 LMS Ultra !

Un dernier petit tour d’horizon, le temps de croiser ces deux MP4-12C, et il est temps de rentrer. Encore une fois, ce fut un plaisir de pouvoir assister à une manche du VLN tant ce championnat respire la passion automobile ! C’est un régal pour les yeux et les oreilles, et je vous conseille vivement de vous rendre sur place si vous êtes amateur de sports mécaniques.

DSC_0829

Je vous retrouve rapidement pour de nouvelles aventures sur le Nürburgring puisque j’y serai du 7 au 9 mai pour les Granturismo Events avec mon acolyte Emeric Cadart !

Crédits Récit et Photos : Nicolas Verneret pour Blogautomobile.fr

Crédits vidéo : Racing One GmbH