En se voyant greffée d’un sac à dos et en devenant ainsi Shooting Brake, la CLA se singularise encore davantage, et se décrit comme le seul break de chasse compact du marché. Présentation.

CLASB2

Depuis plusieurs mois déjà, la CLA Shooting Brake affole les objectifs des photographes spécialisés. Et c’est à l’aube du salon de Détroit édition 2015 que l’allemande a choisi d’en finir avec les cachoteries, en se révélant à travers une série de photos officielles.
Ainsi, presque deux ans après la présentation de la CLA « berline », et deux ans et demi après sa grande sœur CLS Shooting Brake, la CLA du même nom exhibe son design tapageur. Et si la version de base ne fait déjà pas dans la discrétion, avec ses jantes au diamètre généreux, ses phares au dessin agressif et sa grande calandre, les versions Fascination (dotée du pack AMG) et 45AMG, présentées simultanément, en rajoutent une couche : garde-au-sol rabaissée, touches de couleurs sur la carrosserie et jantes noires font partie des appendices propres à ces deux finitions.

En gris, la CLA Shooting Brake Fascination (Pack AMG) série limitée « OrangeArt ».

La planche de bord, directement issue des Classe A, CLA, et GLA, suit le même chemin. Elle présente cependant un nouveau volant, emprunté à la dernière Classe C.
Mais à quoi bon faire le break si on n’y gagne pas en aspects pratiques ? A cela, la CLA Shooting Brake avance un volume de coffre en augmentation de 25 dm3 par rapport à la CLA « classique », pour ainsi offrir 495 dm3 de chargement, auxquels 100 dm3 supplémentaires peuvent être ajoutés, en mettant la banquette arrière à la verticale. Rabattus totalement, les sièges libèrent un espace permettant d’accroître la capacité du coffre à 1354 dm3.
Au rayon des autres réjouissances pratiques, le Shooting Brake pourra être équipé, en option, de la fermeture automatique du coffre.

En dépit de ses nouveaux aspects utiles, la CLA Shooting Brake reste une CLA. A ce titre, elle reprendra à son compte la palette de motorisations de la berline : trois moteurs essence développant 122 (CLA 180), 156 (CLA 200) et 211 ch (CLA 250), et deux blocs diesel de respectivement 136 (CLA 200CDI) et 177 ch (CLA 220CDI). Sans oublier la CLA 45AMG (essence, bien sûr) et ses 360 ch.
Prévue pour une commercialisation en mars 2015 (dans la foulée du salon de Genève), un surcoût de l’ordre de 1500-2000€ par rapport à la CLA classique est à envisager.
A l’occasion du lancement de la CLA Shooting Brake, une série limitée « OrangeArt », bénéficiant de touches d’orange (pourtour des jantes, des phares…) sera proposée.

Rendez-vous dans quelques semaines pour connaître les tarifs de cette nouvelle Mercedes qui à l’heure actuelle, apparaît sans concurrente directe.

Source : Mercedes-benz, Worldcarfans.com.