Cette année encore, les métiers du style étaient à l’honneur durant tout un week-end au Musée Peugeot. Mais cette fois, les designers et autres modeleurs physiques ou numériques étaient accompagnés par certains de leurs collègues qui officient dans des domaines bien différents ! Retour en images sur le Week-End des Métiers de l’Automobile.

C’est désormais une tradition : tous les ans, le Musée de l’Aventure Peugeot de Sochaux organise une exposition consacrée au design, où il est possible de rencontrer les équipes venues de l’ADN, le centre de style du groupe PSA situé à Vélizy. L’occasion d’échanger, de partager une passion commune, ou tout simplement de découvrir les coulisses de la conception d’une voiture en observant « en live » les différentes étapes de sa création.

Pour la première fois, cette exposition est fusionnée avec une autre, qui rencontre également beaucoup de succès : le week-end des métiers de l’automobile. Ici, le but est de découvrir la diversité des activités présentes dans le monde de l’industrie auto : de la fonderie au contrôle qualité en passant par la restauration de véhicules anciens, tout y est !

Commençons par une galerie illustrant les métiers du style. L’année dernière, la 308 alors toute nouvelle arrivée sur le marché était mise à l’honneur. Vous pouvez d’ailleurs retrouver l’article ICI. Pour l’édition 2014, c’est le concept Quartz, exposé au dernier Mondial de l’Automobile à Paris, qui a fait le déplacement ! L’occasion rêvée pour ceux qui n’ont pas eu l’occasion de se rendre au salon de découvrir ce SUV sportif et racé « pour de vrai ».

Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est toujours aussi impressionnant ! Outre son style démonstratif, le Quartz fait la part belle aux matériaux innovants, avec notamment la pierre volcanique qui fait son apparition dans l’habitable (oui oui !) et même dans les phares (oui oui oui !).

Un choix osé, mais qui pourrait se retrouver dans quelques années en série, s’il arrive à surpasser les contraintes de l’industrialisation de masse. Ambiance lunaire garantie à l’intérieur du concept, avec une ambiance sonore très « vaisseau spatial », des touches de lumière futuristes derrière les boutons de la planche de bord, et des compteurs à effet 3D réalisés grâce à une superposition du plusieurs lames semi-transparentes.

Mais le petit dernier de la firme au Lion n’est pas venu seul ! En effet, sa maquette en clay l’accompagne, ainsi qu’un des modeleurs de PSA qui présente son travail d’artiste. Ce type de maquette permet d’affiner les détails et de les percevoir à taille réelle avant la réalisation finale du concept. Notez les jantes en papier côté droit :  future tendance ? Pas vraiment, il s’agit plutôt d’un moyen simple et économique pour avoir une première idée du rendu final sans passer par la case couteuse du prototypage.

D’autres types de maquettes sont réalisés en amont de tout projet, que ce soit comme ici un concept ou pour une voiture de série, parmi lesquelles les maquettes en polystyrène (voir l’article de l’année dernière) et celles en résine, plus abouties. Et quoi de mieux qu’un exemple pour illustrer ces propos ? Voici donc la maquette échelle 1 en résine d’un autre concept, l’Exalt, présenté à Pékin en avril 2014 dans sa première version puis « mis à jour » à Paris (nouvelle couleur extérieure et nouveaux matériaux intérieurs). La partie arrière est bicolore, afin de pouvoir juger du rendu de 2 teintes différentes sans pour autant avoir à construire 2 maquettes.

Equipée de moteurs électriques, cette maquette est contrôlable via une télécommande afin de pourvoir non seulement la bouger, mais aussi de la voir évoluer en situation réelle afin de juger au mieux ses proportions. L’assiette est également réglable, ce qui permet de trouver la hauteur de caisse idéale.

On termine la partie style avec une galerie montrant les designers en action, la conception 3D de maquettes numériques ou encore les ateliers permettant de tester son coup de crayon sur palette graphique, son doigté en réalisant son propre porte clé en cuir, ou pour les enfants le très populaire atelier de modelage !

Venons-en maintenant aux autres métiers présentés.

Eh oui, il n’y a pas que le design dans la vie : une fois les voitures dessinées, il faut bien qu’un jour elles arrivent dans la rue ! On passe donc à la phase d’industrialisation.

L’emboutissage et le ferrage, les deux premières étapes de la fabrication, étaient présentées avec la présence d’employés de chaque domaine, mais aussi de maquettes (de presses notamment) ou encore de pièces « brutes ». Différents ateliers pratiques permettaient au public de tester leurs compétences, notamment en matière de détection de défauts d’aspect sur les carrosseries brutes.

Faisaient également partie de l’exposition les métiers de l’assemblage moteur et de la fonderie, avec une découverte des différentes étapes de conception d’un moteur, allant de la maquette à échelle réduite jusqu’à la finition du bloc moteur, en passant par le coulage des différentes pièces et la réalisation des moules. Les dernier 3 cylindres du groupe PSA (nom de code EB0 pour sa déclinaison 1.0L et EB2 pour le 1.2L) faisait ici l’objet de toutes les attentions.

Un peu plus loin, l’atelier de restauration du musée présentait également ses activités de restauration, avec l’exposition de 2 véhicules « dans leur jus » (pour le coup, un bon gros jus…) : une moto d’époque et une 601 possédant son propre écosystème 🙂 Un maitre carrossier faisait aussi preuve de son talent en façonnant devant les visiteurs diverses pièces en acier.

On retrouvait aussi des stands d’écoles (Strate Collège et Espera Sbarro pour le design, IUT de Belfort-Montbéliard et Lycée Viette pour la partie électricité/électronique…), de partenaires du musée comme Engineering profil qui propose ses services pour la re-fabrication de pièces, ou encore de l’Adapei du Doubs (Association départementale de parents et amis de personnes handicapées mentales) qui participe à l’insertion professionnelle des personnes handicapées en produisant notamment certaines pièces pour PSA.

Vous l’aurez compris, cette exposition regroupait tout un panel d’activités fort intéressantes à découvrir, et ce n’est qu’un tout petit aperçu de la diversité des métiers de l’automobile !

Rendez-vous l’année prochaine pour une très probable nouvelle édition de l’exposition !

Merci à toute l’équipe du Musée Peugeot et du centre de style PSA pour l’accueil !

Crédits photos : Romain BRESADOLA pour blogautomobile.fr