Mercedes dévoile sa nouvelle Classe C

Je vous en parlais dans l’actualité automobile de la semaine dimanche dernier. C’en est fini des teaser, place maintenant à la nouvelle Mercedes Classe C.

Ce n’est pas la nouvelle Mercedes Classe C qui révolutionnera le style de la marque à l’étoile. L’allure générale est la même que le modèle précédent, mais cette 5ème génération reprend les codes actuels de la gamme. On retrouve ainsi la calandre et le regard plongeants mais aussi les feux arrière en deux parties, une première pour la Classe C. A l’occasion, la célèbre berline s’agrandit de 65 mm pour s’établir à 4751 mm et son empattement profite aux passagers avec un allongement de 25 mm. Enfin, la version break arrivera en même temps sur nos routes.

La révolution est plus grande à l’intérieur même si c’est du déjà vu sur la toute récente Classe S W223. Cet habitacle nouvelle génération signe la fin du double écran sur la planche de bord, choix qui n’était pas un modèle d’intégration et était sujet à débat. Les avis sont plus élogieux sur cette nouvelle configuration tant elle respire le luxe et la modernité. La dalle 12,3 pouces face au conducteur reste la même et on retrouve maintenant un gigantesque écran tactile de 11,9 pouces placé verticalement, qui rappelle évidemment Tesla. Si à l’usage on regrettera une nouvelle fois l’absence de raccourcis physiques pour les commandes de clim’ par exemple, ce design très épuré fonctionne pour les yeux.

Sous le capot, outre la généralisation du 4 cylindres, une hybridation est aujourd’hui de la partie sur chaque modèle. Qu’elle soit légère ou rechargeable, l’électrification de la gamme permet au constructeur de baisser sa moyenne de CO² et les consommations. Si d’autres puissances sont disponibles sur certains marchés, le client français pourra pour le moment choisir uniquement entre le C200 essence de 204 chevaux et les C220d/C300d diesel de 200 et 265 chevaux. Ces moteurs bénéficient tous d’un alterno-démarreur en 48V pour plus de douceur et un coup de boost en phase d’accélération. D’ici quelques mois, des versions hybrides rechargeables arriveront également en concession avec un moteur électrique supplémentaire de 129 ch et une autonomie en tout électrique de 100 km (WLTP).

En plus de la boîte automatique à 9 rapports de série, les technologies embarquées seront bien sûr de la partie. Sans parler de toutes les aides à la conduite qui sont légions maintenant chez tous les constructeurs, elle inaugurera par exemple les 4 roues directrices et pourra bénéficier de la suspension pilotée qui fait des merveilles chez Mercedes.

Les commandes seront ouvertes dès le 30 mars 2021 et les premières livraisons sont prévues pour cet été, mais les prix ne sont pas encore connus. Néanmoins, le tarif d’entrée de cette nouvelle Mercedes Classe C ne devrait pas être inférieur à 40 000 €.