Le groupe BMW a annoncé l’arrivée de 2 nouveaux moteurs pour sa marque MINI, qui se retrouveront très prochainement sous le capot de la MINI Cooper SD et de la MINI One First.

La MINI Cooper SD gagne donc un moteur d’une cylindrée de 2.0 litres, mais délivrant à présent 170 chevaux pour 360Nm de couple dès 1500 tr/min, ce qui en fait la MINI la plus coupleuse de la marque, et également la plus puissante en motorisation Diesel. La suralimentation passe par un turbo à géométrie variable (au doux nom de MINI TwinPower Turbo Technology) et l’injection par une rampe commune et des injecteurs travaillant à une pression maximale de 2000 bar.

Les performances sur papier sont au rendez-vous avec l’exercice du 0 à 100 km/h plié en 7,3 secondes pour la boîte manuelle, et 7,2 secondes pour la transmission automatique Steptronic à 6 rapports. Malgré son tempérament, la consommation moyenne se situe entre 4.0 à 4.1 l/100Km, avec des émissions de CO2 comprises entre 106 et 110 g/km (104 à 108 g/km avec la Steptronic, les chiffres dépendent de la taille de pneu utilisée).

De l’autre côté du spectre se trouve la MINI One First représentant l’entrée de gamme avec pour grande nouveauté, un moteur essence 3 cylindres turbo de 1,2L à injection directe. Ce moteur à 3 pattes possède donc un turbo à géométrie variable, une injection directe et un déphaseur d’arbre à came double VANOS. Le tout porte la puissance à 75 ch. Le couple maxi de 150 Nm est délivré dès 1400 tr/min et le 0 à 100 Km/h est abattu en 12,8 secondes. La consommation est quant à elle annoncée entre 5.0 et 5.2 l/100Km avec des émissions de CO2 entre 117 et 122 g/km (toujours dépendant de la taille des pneus).

Aucune date de disponibilité annoncée pour la France, bien que nos amis anglais annoncent la Cooper SD pour Juillet.