…ou faux vrai concept, au choix ! En effet, alors que la présentation de la 3ème génération de la plus célèbre des citadines branchées est prévue pour le salon de Los Angeles en novembre, Mini a choisi de présenter avant Francfort un concept, ou plutôt show car… virtuel !

mini-vision-concept-3

Point de modèle physique, cette Mini Vision n’existe qu’en numérique. Elle a été présentée à Munich sous forme d’un hologramme 3D. La voici en vidéo :

Peu de surprise quant au style, puisqu’on a déjà pu apercevoir la version définitive il y a quelques temps au travers de photos espion ou d’un rendu 3D réaliste. Le dessin d’ensemble reste très Mini (pourquoi changer une recette qui a du succès ?), mais on note tout de même des changements au niveau des proportions,  notamment sur la face avant avec une calandre qui s’agrandit, tout comme les feux arrières, plus larges que sur la génération actuelle.

De nombreux éléments ne se retrouveront pas sur la version de série, comme l’habillage des élargisseurs d’ailes remontant jusqu’aux rétroviseurs, mais c’est surtout à l’intérieur que les designers se sont lâchés !

L’ambiance qui y règne fait très… vaisseau spatial ! La couleur bleue domine, renforcée par un éclairage d’ambiance qui s’étend jusqu’au plancher ! Belle originalité sur les contres portes où un Union-Jack s’exhibe fièrement, mais ni dans sa forme ni dans ses couleurs traditionnelles ! Nouveauté par rapport aux précédentes générations, le compteur de vitesse migre derrière le volant, laissant sa place au centre de la planche de bord au système d’infotainment seul.

On devrait retrouver la Mini Vision concept à Francfort, mais sera-t-elle toujours virtuelle ? Réponse dans un peu plus d’un mois !

Via Mini.