Le fameux consortium (qui est uniquement chinois et non sino-japonais) vient d’annoncé qu’il avait enfin mis les choses en ordre autour de Saab et que le rachat du constructeur suédois était entériné et réglé (la date butoir était fixée au 31 aiût 2012). NEVS confirme et annonce la reprise complète de l’usine de Trollhättan, des bureaux d’études, des droits liés à la Saab 9-3 ainsi que ceux qui sont liés à la plateforme Phoenix même si il semble que ces droits ne seront pas exclusifs puisque Youngman a fait récemment savoir qu’il avait payé pour cette plateforme et que les droits lui appartenaient aussi. NEVS fait aussi l’acquisition de tout l’outillage et ainsi que des parts dans la société qui est propriétaire des terrains où se trouvent l’usine suédoise. Ainsi à l’image de Volvo, Saab passe sous contrôle chinois mais avec des perspectives moins claires et moins heureuses que celles du constructeur de Göteborg.

NEVS annonce avoir aussi obtenu un accord pour l’utilisation du nom Saab par contre Saab AB et Scania ont catégoriquement refusé l’autorisation de l’utilisation du logo au griffon. Le consortium chinois a profité de ces annonces officielles pour nous faire savoir qu’il présentera sa première voiture dans 18 mois environ, c’est à dire au salon de Genève 2014. Si l’on en croit les informations, ce sera une Saab 9-3 EV (probablement dérivée de la 9-3 e-Power) qui sera essentiellement destinée au marché chinois et non à nos marchés occidentaux (d’ailleurs y a t’il une place sur sur le marché pour une familiale électrique onéreuse et pas plus performante que la concurrence ?) mais on reste surpris par cette annonce quand on se rappelle que l’état chinois ne favorise pas les autos électriques fabriquées en dehors des frontières du pays. Mystère et boule de riz !

Pour le reste on ne sait pas si NEVS va poursuivre le développement de la plateforme Phoenix (ce consortium en a t-il vraiment les moyens financiers ?) ou si il va tenter de la placer auprès d’un autre constructeur à la recherche d’une plateforme nouvelle et performante. Ce sera à suivre dans les prochains mois car nous ne devons pas perdre de vue que NEVS annonçait au printemps dernier vouloir produire 100.000 VE chaque année dès 2014… Une chose est sure, Saab est bel et bien enterré ne serait ce qu’à cause de la perte du griffon !

Via NEVS, AP.