Chaque début février, les grandes maisons d’enchères se donnent rendez-vous à Paris pour la semaine de l’automobile anciennes et de collection initiée par le Salon Rétromobile.

Chez blogautomobile, on a décidé de vous donner les coups de cœur de nos rédacteurs. Et l’on peut dire qu’il y en a pour tous les goûts, et (presque) tous les prix. De la supercar moderne à la bombinette des années 90 en passant par le mythe des années 60 chacun peut trouver son bonheur. Et on vous invite d’ailleurs à trouver le votre grâce aux catalogues disponibles par ici : Bonhams, Artcurial, RM Sotheby’s. Donnez-nous votre choix en commentaire ! 🙂

On commence avec Pierre et son amour des italiennes !

La Ferrari Challenge Stradale de RM est une voiture un peu à l’ancienne avec un V8 atmo au cri déchirant, du léger et du sport. Plus de 15 ans après sa présentation, elle n’a rien perdu de son charme. Alors en Giallo Modena… je craque.

La Ferrari F355 en boîte mécanique de Bonhams, pour faire cliqueter le levier dans la grille en H : la voiture des débuts de ma passion automobile. Une ligne brillante, maillon, pour moi, entre les classiques et les modernes. Un must have presque raisonnable.

L’Alfa Romeo 8C Competizione d’Artcurial : une voiture un peu à part dans la production moderne du trèfle, un dessin tout en muscle et en grâce qui ne ressemble à aucune autre auto. Une production confidentielle pour un collector évident. Le meilleur de l’Italie, le moteur étant dérivé du bloc Maserati/Ferrari.

Ancelin rêve d’une collection éclectique !

On commence avec l’Aston Martin V8 Vantage V580 Oscar India de 1983 chez RM Sotheby’s. Grand fan du célèbre agent 007 et la marque anglaise, j’ai toujours eu un faible particulier pour la V8 Vantage en général, tant pour son élégance que pour son côté muscle-car à l’anglaise. Si elle ne me déplairait pas en rouge, cette teinte blanc immaculé ajoute ce qu’il faut de pureté pour rendre cette V8 hautement désirable.

Continuons chez Bonhams avec la Mercedes-Benz E36 AMG Break, un break qui transpire les années 80 et qui sous ses airs d’ambulance à la retraite devrait en surprendre plus d’un sur l’autoroute. Le parfait sleeper collector !

Enfin, terminons chez Artcurial avec cette superbe Alpine A110 dans un rare coloris Noir Tulipe, non pas que le bleu historique me déplaise mais j’ai toujours aimé les couleurs originales sur les modèles emblématiques ! La nouvelle mouture de l’A110 m’a permis de revoir mes classiques et retomber en enfance en redécouvrant mes modèles réduits 1:43 dont un bon nombre de Renault sportives et Alpine. Il en fallait donc une dans la liste !

Ugo, vous le savez, est fan de BMW !

RM Sotheby’s : BMW 507, que choisir de plus beau ? Une ligne superbe et un mythe intemporel ! (1.6-1.8M €)

Bonhams : BMW Z3M Coupé. Une BMW qui me fait rêver encore aujourd’hui. Ce 6 cylindres en ligne de 3.2 litres de cylindrée et ses 321 ch me donnent vraiment envie de craquer ! Dommage que les 35 à 55 000 € estimés ne sont pas sur mon compte en banque !

Artcurial : Peugeot 205 T16, une française qui fait toujours rêver avec des ailes très élargies. L’un des 200 exemplaires produits pour que la version rallye puisse rouler en compétition. (140-180 000 €)

Régis et ses youngtimers !

Chez RM Sotheby’s, une Lancia Delta HF Evoluzione II « Dealer’s Collection » : La Delta ultime ! Il s’agit là d’une série spéciale d’une version déjà par nature assez limitée dans sa production. Rouge perle, intérieur beige, l’élégance italienne musclée qui ne sacrifie pas la performance avec son 4 cylindres développant la quantité folle de… 215 ch. C’était une autre époque où les chevaux semblaient compter double. Et puis surtout, quelle gueule ! Lancia a depuis quasiment disparu, c’est bien dommage. Le mythe a un prix : entre 90 et 120 K€.

Chez Bonhams, une Mercedes E 500 : Alors qu’Ancelin a jeté son dévolu sur une AMG E36 break un peu voyante, je lui préfère la discrète sportivité de la E 500. En dehors d’un léger élargissement des voies, rien ne laisse penser que cette banale berline héberge un gros et glouton V8 de 326 ch. Les performances et le confort sont exceptionnels pour l’époque (251 km/h) ce qui en fait le compromis quasi idéal. En plus, elles étaient construites par Porsche ! Estimée entre 25 et 35 K€, c’est cadeau.

Et chez Artcurial, une Renault Clio Williams : Si ma première voiture a été une Renault 4, je suis resté fidèle à Renault pour la seconde avec une Clio I. Pas une Williams, non. Ni même une 16S. Mais j’ai toujours jalousé et envié ceux qui en avaient une. Si la 205 GTI a régné sur les années 80, les Clio ont repris la couronne dans les années 90. Cet exemplaire particulier est le tout premier sorti de chaîne. Alors que de nombreuses Clio 16S et Williams ont fini au mieux dans le tuning, ou au pire enroulées autour d’un platane, celle-ci semble être dans un bel état de conservation. Le prix estimé entre 30 et 40 K€ me laisse songeur. C’est très cher pour une sportive populaire récente. Mais j’ai peur que cette limite ne soit largement dépassée !

Et on termine avec Thomas et ses italiennes… aussi !

Dur dur de faire un choix chez RM Sothebys ! Mais la Maserati MC12 ici présente fait partie de la lignée de supercars du début des années 2000 qui a fait naître ma passion de l’automobile. Et ce design tout droit sorti des GT1 du Mans m’a toujours fait craquer !

En revanche chez Bonhams, ça n’a pas été compliqué de choisir la Lamborghini Miura. Cette légende automobile fait toujours son petit effet, d’autant plus dans une telle livrée jaune. La P400 S ici présente a fait partie de la célèbre collection Schlumpf dans les années 80 et est totalement d’origine.

Cousine de la MC12 aperçue un peu plus haut, la Ferrari Enzo est tout simplement ma voiture favorite. Même si chez Artcurial j’aurais aussi pu opter pour la F40 ou la Mercedes 300 SL je ne peux résister à une Enzo. Surtout si elle se retrouve exposée aux côtés d’une FXX dont vous pouvez trouver une photo ci-dessous.

Malgré sa conception totalement orientée piste, la FXX ici présente n’a jamais été utilisée sur circuit et totalise seulement 97 kilomètres. Je trouve ça triste, pas vous ?

On vous donne donc rendez-vous du 6 au 11 février pour tous ces moments forts du Salon Rétromobile que l’on ne manquera pas de suivre pour ou avec vous !

Crédits photos : Artcurial, Bonhams, RM Sotheby’s