Il y a quelques semaines nous vous présentions le premier sketch officiel de la troisième génération du Trafic, ce jour Renault en montre un peu plus en dévoilant les premières images et les premiers éléments descriptifs de son nouveau fourgon.

 

Nouveau trafic.1

Le nouveau Trafic arbore un nouveau design extérieur qui n’est toutefois pas sans rappeler celui de l’actuel modèle dès l’instant où l’on passe le montant A du fourgon. La face avant intègre un logo Renault agrandi, verticalisé et enchassé dans un bandeau noir qui s’étire de phare en phare, cette implantation signe désormais l’identité de la marque Renault et de tous ses véhicules y compris les VUL. On note des optiques étirées et expressives. Le pare-brise est légèrement plus incliné que sur le modèle actuel et présente une ligne de cassure nette avec le capot.
Une large prise d’air traverse le bouclier d’un antibrouillard à l’autre. Le pare choc ton caisse entre les deux grilles (calandre et bas de pare choc) allège visuellement la face du nouveau Trafic. Le profil est dynamisé avec des lignes et des plis de carrosserie plus tendus. La partie arrière est très proche de l’actuelle mais elle perd ses montants latéraux noirs dans lesquels les feux étaient implantés. L’esprit robuste a été conservé avec un pare-choc avant enveloppant, de larges baguettes latérales et un bouclier arrière bas et protecteur face aux petits coups.

Nouveau trafic.4

Ce nouveau Trafic sera proposé en 270 versions, 2 hauteurs, 2 longueurs. De plus, le nouveau Trafic se veut encore mieux adapté que son prédécesseur aux chargements volumineux, car dans les deux longueurs – la première version fait environ cinq mètres de long, la seconde s’agrandit encore de 40 centimètres – il mesure presque 22 centimètres de plus que le modèle que nous connaissons. Le Renault Trafic 2014/2015 sera disponible dans différents types de carrosseries puisqu’il existera dans les versions fourgon, cabine approfondie, plancher cabine ou transport de personnes. A cela s’ajouteront les versions réalisées par les carrossiers partenaires de Renault et agréés par Renault Tech.

Renault met aussi en avant les moteurs downsizés et suralimentés qui équiperont le Trafic. Pour les diesels, ils sont issus du bloc L4 1.6 L dCi Energy (R9M) de dernière génération développé par Renault. Selon le constructeur ces motorisations dispensent un vrai agrément de conduite tout en ménageant la consommation. Toujours si l’on se fie aux propos de Renault, ces moteurs 1.6 L dCi disposent du meilleur de la technologie actuelle dans ce segment du marché. Ces nouveautés mécaniques, si l’on croit les arguments officiels, offrent des reprises franches et plus de couple à bas régime notamment pour un démarrage efficace y compris en charge. Cette gamme de moteurs diesel se décline dans deux variantes :

– Simple turbo à géométrie variable permettant un gain de plus de 1.0 L/100 km par rapport à un modèle actuel équivalent.
– Twin-Turbo avec suralimentation séquentielle et système de double échangeur pour une consommation inférieure à 6.0 L /100 km et de belles capacités de reprise même en charge.

Nouveau trafic.2

Bien sur, comme vous le savez, ce nouveau Trafic (et son cousin allemand l’Opel Vivaro) sera fabriqué dans l’usine de Sandouville modernisée et adaptée à la production de ce nouveau van utilitaire dans laquelle Renault a investi plus de 230 millions d’euros.
A revoir plus en détail dans les prochaines semaines avant la mise sur le marché de ce lointain descendant de l’Estafette.

Via Renault.