Nouvelle Opel Corsa.0Née en 2006, quelques mois après la Fiat Punto avec qui elle partageait la plateforme, l’Opel Corsa nous revient non pas sous la forme d’un second restylage (celui de la Corsa D datant de 2010) mais avec un nouveau nom puisqu’elle n’est plus une Corsa D mais une Corsa E du fait notamment d’une plateforme entièrement revue et mise à jour. Elle est la cinquième génération de la citadine d’Opel dont l’acte de naissance original remonte à 1982. Opel profite de l’occasion pour nous rappeler qu’en 32 années de commercialisation, la Corsa s’est vendue à près de 12 millions d’exemplaires en Europe dont 2.8 millions pour l’actuelle quatrième génération. Si l’on fait une moyenne annuelle, il se vend chaque année sur le vieux continent quelques 370.000 exemplaires de cette citadine. 
Les présentations et le rappel historique étant faits, découvrons ensemble cette Corsa E version 2015. 

 

Si la parenté avec la Corsa D est flagrante tant dans le profil, le museau et même la partie arrière, cette nouvelle Corsa 2015 est entièrement renouvelée si l’on en croit les propos d’Opel. Le constructeur au blitz assure que le châssis ne reprend pas un seul élément de la Corsa actuelle avec notamment un centre de gravité abaissé de 5 millimètres, un berceau avant plus rigide, une nouvelle géométrie des suspensions Av et Ar avec de nouveaux portes-fusées, d’une nouvelle direction et des réglages optimisés. La direction assistée dispose d’une nouvelle fonction montée en série sur toutes les Corsa, le mode City. Il permet de réduire l’effort au volant à basse vitesse et dans les manoeuvres. Il se met en fonction d’une simple pression sur une touche au tableau de bord. Héritage du partenariat avec Fiat ou clin d’oeil à la marque italienne ? 

Dans l’attente d’un essai de cette nouveauté et de la « vérification » des dires de la marque allemande, nous ne pouvons qu’être heureux de cette évolution technique qui devrait aider la Corsa à se rapprocher des concurrentes en matière d’agrément routier.
Bien sur ce nouveau chassis sera proposé dans deux définitions, à savoir Confort et Sport avec réglages spécifiques, ressorts et amortisseurs affermis et lois d’assistance de la direction assistée électrique modifiées pour plus de précision et de ressenti. Karl-Thomas Neumann, PDG d’Opel, l’affirme :« Grâce à de multiples nouvelles technologies, nous offrons également une qualité de comportement fantastique qui hisse la barre vers le haut dans cette catégorie de véhicules. » On veut bien le croire !
Le système porte-vélo FlexFix intégré au bouclier arrière de la Corsa est lui aussi de la partie pour 2015.

Sans grande surprise la structure habitable reprise de la Corsa 4 est proposée en version 3 et 5 portes et tend à se rapprocher du design des autres modèles de la marque. Ainsi on pourra y voir de l’influence des Meriva, Astra ou même Adam notamment dans le pli latéral de carrosserie. Certains critiqueront, feront les difficiles ou les fins gourmets mais l’ensemble est plutôt réussi, harmonieux et ne dépareillera pas face aux offres de la concurrence. Les phares adoptent une signature à leds.

L’habitacle s’il reste très Opel évolue lui aussi et adopte notamment une nouvelle planche de bord qui s’inspire de celle de l’Adam tout en paraissant plus cossue. On remarquera toutefois que la console centrale avec module de commande du chauffage et écran du système d’infotainment sont repris à la mini Opel. Le volant et le combiné porte instruments sont eux aussi nouveaux. De prim’abord les sièges Av et Ar ne semblent guère évoluer tout comme le coffre et son volume de chargement qui devrait être proche de celui du modèle actuel qui avance 285 dm3. Un nouveau grand toit ouvrant et un éclairage d’ambiance personnalisable sont de la partie ce qui confère à l’habitacle une atmosphère chaleureuse et accueillante notamment quand on « profite » de la sellerie gris foncé ou noir qui assombrit l’espace à voyager. Pour le confort, sachez que le volant et les sièges avant chauffants seront disponibles en option.

L’écran tactile 7 pouces du système IntelliLink dispose de nombreuses possibilités de connectivité. Il est compatible avec les appareils Android et Apple et peut être piloté par commande vocale. Il est aussi compatible avec les systèmes Bluetooth et Siri Eyes Free. Le catalogue Opel proposera plusieurs applications telles que BringGo pour la navigation mais aussi Stitcher et TuneIn pour les podcasts et la radio internet.
Un bac appelé FlexDock permet d’installer et de recharger son smartphone sans que celui ci ne soit exposé aux coups divers et variés.

Sous le capot de la Corsa E on note l’apparition du trois cylindres 1.0 L ECOTEC Direct Injection Turbo (SIDI) fort de 115 ch, 170 Nm. Ce moteur de nouvelle génération est bien évidemment doté d’un système S&S, associé à la nouvelle BVM6 et il est conforme aux normes Euro 6. On découvre aussi le nouveau bloc L4 1.4 L Turbo dans sa version basique forte de 100 ch et 200 Nm. Les moteurs 1.2 L et 1.4 L Twinport que nous connaissons sont reconduits mais dans des versions mises au gout du jour et conformes aux normes Euro 6.
Du coté des diesels, pas de surprise puisque c’est encore le L4 1.3 L CDTI (né 1.3 L mjt chez Fiat) qui officie dans deux versions. On retrouve ainsi le 1.3 L diesel 75 ch, 190 Nm et le 1.3 L diesel 95 ch, 200 Nm dans des versions Euro 6. 

A l’occasion du lancement de la nouvelle Corsa, Opel renouvelle ses boites de vitesses et propose en plus de la nouvelle BVM6 une BVA6 de nouvelle génération et une boîte robotisée complètement nouvelle et conforme aux standards actuels. 

La Corsa 2014 se dote de multiples assistances à la conduite dont beaucoup sont peu ou pas présentes sur le segment B. La citadine d’Opel profite de systèmes de sécurité et d’aide à la conduite détaillés ci après :  

– les phares bi-xénon
– le détecteur d’angle mort (Side Blind Spot Alert)
– la caméra frontale Opel Eye disposant de la reconnaissance des panneaux (Road Sign Recognition)
– l’avertisseur de changement de voie intempestif (Lane Departure Warning)
– l’assistant feux de route (High Beam Assist)
– l’indicateur de distance de sécurité (Following Distance Indication)
– l’alerte de collision avant (Forward Collision Warning)
– l’alerte de sous-gonflage  des pneumatiques (Tire Pressure Monitoring System)
– l’aide au stationnement avancée (Advanced Park Assist)
– la caméra de recul
– le système d’aide au démarrage en côte Hill Start Assist

Pour garantir une sécurité maximale, la Corsa adopte aussi le système Forward Collision Alert qui projette sur le pare-brise un signal d’alerte rouge. A notre connaissance ce principe est totalement nouveau dans le segment des citadines. Tous ces équipements et béquilles de sécurité ne seront bien évidemment pas livrés de série sur toutes les Corsa 2015 et il faudra passer par le catalogue des options pour en bénéficier, sachant que tout cela risque fort de faire augmenter l’addition. 

 Pour retrouver la Corsa E en vidéo c’est par là :

La Corsa E sera officiellement dévoilée au public lors du salon de l’automobile de Paris au début du mois d’octobre avant une commercialisation dans le courant de l’automne. Les livraisons devraient débuter en début d’année prochaine avec le millésime 2015. Pour l’instant aucune annonce en matière de tarification, de reconduction de certaines versions comme l’OPC ou de l’arrivée du nouveau 1.6 L CDTI (qui ne rentre peut être pas sous le capot ?). A suivre et à essayer pour vous dans quelques mois.

Via Opel, Youtube.