Comme nous vous l’annonçions, il n’aura pas fallu longtemps à Peugeot pour donner à la réplique à Renault et sa Twingo puisque ce matin le constructeur sochalien révèle les premiers éléments et les premières photos de la 108 qui succédera dans les prochaines semaines à l’actuelle 107. Il va sans dire que les « soeurs » Citroën et Toyota vont très vite suivre puisqu’elles sont produites sur la même ligne de production. 

Peugeot 108.3

Comme c’est souvent le cas lors de la présentation d’un nouveau modèle, les patrons y vont de leur petite phrase. Chez Renault c’est Laurens van den Acker qui s’y était collé, ici ce sont le directeur général de l’entreprise et le directeur du produit qui sont mis à contribution.
Maxime Picat, DG de Peugeot de dire :« En seulement deux ans, PEUGEOT a totalement renouvelé son offre sur les segments A, B et C. Aujourd’hui, la marque est fière d’accueillir la nouvelle PEUGEOT 108 au sein d’une gamme plus jeune que jamais. »
Xavier Peugeot, directeur du produit d’ajouter : « La nouvelle PEUGEOT 108 participe à l’offensive produits et à la montée en gamme de la marque, avec une expression valorisante et extravertie, soulignée par les thèmes de personnalisation attendus par les clients. »

Apparue il y a déjà 9 ans, la 107 commençait à vieillir face à une concurrence toujours active et virulente. Cette nouvelle 108 vient remettre, comme la Twingo, un peu d’ordre dans ce segment prisé des deux groupes automobiles français. Visuellement la parenté avec la 107 est évidente mais la nouveauté apporte une indéniable montée en gamme qui cadre bien avec le repositionnement de Peugeot sur le marché. La 108, c’est peut être petit mais c’est costaud, plus luxueux et bien évidemment plus moderne.

Si la partie avant reprend les codes du design de Peugeot avec des phares qui froncent les sourcils, la calandre Peugeot avec le petit logo de marque situé sur le haut de la dite calandre et juste sous le logo de capot, les emplacements des antibrouillards, en virgule, rappellent ceux de la 308 ou de la 2008 tout en intégrant dans leur partie basse des leds diurnes. Une chose est sur cette 108 ne passera pas pour une Fiat ou une Volkswagen quand on la croisera sur la route.
Le profil rappelle sans conteste celui de la 107 mais le dessin après le montant B a été entièrement revu tant pour la version 3 portes que 5 portes. Le profil est plus harmonieux, plus solide et en accord , là aussi avec ce que proposent d’autres modèles de la gamme. A l’arrière si l’on retrouve le hayon intégralement en verre, les feux « griffés » et surdimensionnés et le nouveau bouclier modernisent indéniablement cette nouvelle Peugeot.

Bien sur comme la 107, la 108 existe en deux carrosseries 3 et 5 portes mais elles se doublent d’une version baptisée TOP qui se pare d’un toit ouvrant en toile qui autorise une ouverture de 80 cm de large et 76 cm de long. Bien évidemment ce toit est à ouverture électrique. Un déflecteur aéro-acoustique se déploie automatiquement à l’ouverture de la toile pour limiter les remous d’air dans l’habitacle et ce quelque soit le degré d’ouverture du toit. Un déflecteur aéro-acoustique se déploie automatiquement à l’ouverture de la toile du toit ouvrant.

La 108 mesure 3.47 m de long, 1.60 m de large et repose sur des voies larges de 1.425 m à l’avant et 1.420 m à l’arrière. La voiture se chausse en roues de 14 et 15 pouces chaussées en 165/65 R14 ou 165/60 R15. L’empattement de la voiture est quasiment similaire à celui de la 107 mais propose de nouvelles épures et de nouveaux réglages de suspension qui vont dans le sens de plus de sécurité, de confort et d’agrément de conduite si on en croit Peugeot. La voiture, du fait de la quasi absence de portes à faux Av et Ar annonce un rayon de braquage de 4.8 m.
Bien sur la 108 est une 4 places et au regard de ses dimensions, on peut se dire que le coffre ne sera pas grand ! C’est un peu vrai mais il croit de 35 à 44% (avec ou sans roue de roue de secours) et passe de 139 dm3 à 198 dm3… ce qui permettra de mettre désormais deux packs de bouteilles et… deux packs de 24 yaourts ! La banquette arrière est rabattable en 2 parties (50/50) et permet de disposer jusqu’à 0.75 m3 de volume de chargement.

A l’intérieur, on remarque une colonne de direction solidaire du combiné porte instruments qui se compose d’un compteur analogique et d’un écran LCD avec de part et d’autre, des extensions accueillent notamment le compte-tours et l’indicateur de changement de rapport (Gear Shift Indicator).Les rétroviseurs électriques se commandent depuis la planche de bord mais les vitres électriques se manipulent depuis des boutons situés sur les portières. La boîte à gants fermée peut accueillir une bouteille de 1 L et les bacs de portes, des bouteilles de 0.5 L.

Peugeot 108.5

Cette nouvelle Peugeot 108 fait la part belle à la personnalisation avec d’entrée de jeu une palette de 8 coloris dont deux sont nouvelles ( Aïkinite : un cuivre doré et Red Purple : un nouveau violet). La version 3 portes, encore plus fashion, propose deux livrées bicolores (Red Purple / Gris Gallium ou Blanc Lipizan / Aïkinite). Le toit en toile est disponible en Noir, Gris et Red Purple.  La 108 propose 7 thèmes de personnalisation (stickers extérieurs, intérieurs, coques de rétroviseurs, tapis de sol, boitiers de clefs) et 3 ambiances intérieures (décor de planche de bord et de façade centrale).
La 108 propose un choix de cinq garnissages. Le tissu Curitiba est exclusif au niveau Access. Sur les niveaux Active et Allure, la mini citadine s’habille d’un tissu Carolight (un tartan revisité), la découvrable 108 TOP d’une sellerie Rayura Aïkinite. Le garnissage cuir est uniquement disponible avec la finition Allure. Ce ne sont pas moins de 7 ambiances qui sont donc proposées avec la 108. Elles portent les noms de Dressy, Dual, Diamond, Kilt, Barcode, Sport et Tattoo et se singularisent chacune par des couleurs, des formes et des matières différentes.

La 108 met aussi le paquet du coté de sa dotation en équipements  de série et progresse nettement par rapport à ce que proposait la 107. La voiture peut ainsi être équipée, selon le niveau de finition d’un limiteur de vitesse, d’un accès et démarrage mains libres (ADML), d’une sellerie cuir, d’une caméra de recul, de la climatisation automatique ou d’un écran tactile de 7 pouces. Cet écran sert d’interface pour la radio, l’ordinateur de bord, le paramétrage du véhicule et bien sur la fameuse connexion du smartphone… Sur la 108, cela peut se faire de deux manières :

– par le classique système Bluetooth
– par la fonction Mirror Screen qui permet de piloter le téléphone depuis l’écran tactile (avec possibilité de reconnaissance vocale)

Le constructeur précise que ce nouveau système d’infotainment sélectionne les fonctions utilisables selon que le véhicule soit ou non en mouvement. Ainsi en roulant, pas de messagerie, juste la navigation et la radio (Peugeot profite du lancement de cette auto pour proposer le service Peugeot Music, une webradio qui fonctionnera comme une chaîne de streaming). Cette nouvelle fonctionnalité Mirror Screen est utilisable via la technologie MirrorLinkTM 1 pour les smartphones sous Androïd, RIM, Windows, par AppInCar pour les téléphones qui tournent sous iOs.

Sous le capot de cette nouveauté, uniquement deux motorisations essence et pas de HDI.
On retrouve donc le L3 1.0 L VTi fort de 68 ch fort de 68 ch à 6000 trs et 93 Nm à 3600. Ce moteur (avec S&S) pourra être associé soit à une BVM5, soit à une boîte robotisée ETG5  à 5 rapports. Selon les versions, cette motorisation émet entre 88 g et 97 g de CO2/km.
L’offre mécanique est complétée par le récent L3 1.2 VTi qui développe 82 ch à 6000 trs/min et 118 Nm de couple à 2750 trs. Ce nouveau bloc est associé avec la BVM5 et annonce des émissions de CO2 qui s’élèvent à 99 g/km. Associé au poids contenu de l’auto (840-850 kg), ce moteur devrait procurer un bon agrément et de la vivacité pour la 108.
Toutes les 108 proposent le système d’aide au démarrage en pente, la direction assistée électrique, la détection de sous gonflage indirecte. Le système de freinage mixte est équipé à l’avant de disques ventilés de 247 mm et à l’arrière de tambours de 200 mm. La petite Peugeot possède de série l’ABS, la Répartition Electronique du Freinage, l’AFU et l’ESP déconnectable.

Voilà donc les premiers éléments de la nouvelle Peugeot  mais hélas, comme chez Renault, peu de photos, aucune vue de l’habitacle et de la planche de bord. Bien sur pas de vidéo ni de spécifications détaillées (mécanique et équipement) alors il nous faudra patienter jusqu’au salon de Genève pour en apprendre et en voir plus.
Sachez enfin que la 108 arrivera dans les show rooms des concessions dans le courant du printemps prochain.

Via Peugeot.