BlogAutomobile

Onze supercars saisies en plein Paris, 30 voitures de luxe saisies dans le sud ! Sale temps pour les riches malhonnêtes amateurs de voitures… (vidéo)

Rude période que celle que nous vivons actuellement… notamment pour les dictateurs, despotes et autres riches malfaisants ! Pas sur qu’il faille les plaindre. La Police vient de saisir 11 belles autos qui appartiennent au président-dictateur de la Guinée équatoriale et à son fils. Les autos étaient stockées à Paris dans un beau garage. On trouve donc : une Maserati MC12, une F599 GTO quasi neuve, une Aston Martin V8 V600, une Rolls Royce Coupé Drophead, une Porsche Carrera GT, une Aston Martin One-77 neuve, une Bugatti Veyron, une Bugatti Veyron Grand Sport, une Bentley Brooklands, une Ferrari Enzo et une Bentley Azure.

 

Ces onze voitures ont été saisies hier au 42 Avenue Foch à Paris dans la cadre d’une procédure menée à l’encontre du “président” Teodoro Obiang Nguema Mbasogo pour corruption, détournement d’aides internationales, utilisation de fonds publics à des fins privées, abus de bien… et on en passe ! La procédure ( liée à des investissements privés faits en France avec des fonds publics ) vaut aussi pour son fils qui possède semble t-il une des plus chères maisons de Malibu aux USA.

Toutes ces voitures appartenant au plus ancien dirigeant des pays d’Afrique  ( dont beaucoup ne sont même pas immatriculées mais seulement en W ) vont partir pour des ventes aux enchères sur demande de la justice. On estime leur valeur minimale à 5 millions de dollars. Il semble que les USA mettent en place une procédure similaire à l’encontre du fils qui vit pour l’instant en Californie.

Dans le même état d’esprit, on n’oubliera pas il y a 15 jours la saisie d’une trentaine de Rolls Royce, Bentley et autres Maybach dans le garage d’un prince saoudien dans la région de Cannes. L’homme se livrait à un trafic de cartes grises à l’échelle internationale avec notamment la complicité d’un employé de la sous préfecture de Draguignan. Rien qu’en France, le trafic porterait sur plusieurs centaines si ce n’est un millier de voitures et leurs cartes grises. Les autos ont été saisies mais le prince saoudien etait dans son pays au moment de la saisie.

 

Ici aussi les voitures vont très vite prendre, après régularisation, la direction des salles des ventes § Va y avoir des affaires à faire…….

Via LeParisien, Nicematin, GtSpirit.

Credits photos et vidéo, Alexsmolik, NiceMatin, Pa_le et sa session FlickR ( http://www.flickr.com/photos/[email protected]/6192833923/in/photostream/ )