ADAMADAMADAMADAM

Présentée en 2012 au salon de l’automobile de Paris, l’Opel Adam est une voiture à la vie commerciale difficile.

Pourtant sur le papier cette petite citadine a de quoi plaire. Personnalisable au possible avec des accessoires inutiles mais du plus bel effet, tel que le plafonnier ou les inserts décoratifs rétro-éclairés, elle intègre le nouveau style de chez Opel, à la fois sobre et dynamique tant à l’extérieur qu’à l’intérieur. De plus, elle fut primée comme « plus bel intérieur » en 2013.

Alors, même si, rappelons nous que, le style est une affaire de goût, pourquoi bouder une voiture d’une aussi belle qualité?

Qu’est ce qui ne va pas?

La gamme des moteurs?

Tous essence allant de 70 à 110 chevaux, alors qu’un diesel, notamment le trois cylindres de la corsa nouvelle génération aurait pu atteindre une clientèle plus grande. Le moteur 1l2 Twinport de 70 chevaux est assez petit, assurément, les entrées sur autoroute risquent d’être assez périlleuses, une utilisation citadine et péri-citadine est plutôt conseillée.

Les deux autres moteurs, 1l2 87 chevaux et 1l0 115 chevaux (3 cylindres), plus puissants, semblent plus adaptés aux parcours extra-urbains. Néanmoins les utilisateurs les jugent un peu trop gourmands et pas très pêchus.

L’Opel Adam aurait bien besoin de se faire un nouveau cœur pour pouvoir rivaliser avec les DS3, Mini Cooper et Fiat 500 à la gamme de moteurs proposant le diesel.

Est-ce peut-être un prix trop élevé?

L’Adam n’est pas très onéreuse au départ avec un prix de base à 10990€ ou 139€ en location. Mais le tarif va vite monter si vous voulez que cette si jolie voiture chausse autre chose que des petites jantes en 15 pouces et une couleur blanche basique! Ainsi, pour habiller la belle, il faut ajouter des packs qui vont faire monter la facture!

Voilà ce que donne l’Adam de base à 139€ par mois ou 10990€ uniquement disponible en 70 chevaux:

153cf3_31e77d70e8094c1e87e9589e66141841

Ce modèle de base propose ainsi la radio… mais qui faute de climatisation ne vous empêchera pas de cuire l’été.

153cf3_8ee90a14bfa44193aec71fe7b802d649

Pas très sexy non? :S

Un peu mieux avec le pack Jam… à 13640€ ou 14350€, selon le choix du moteur, 70 chevaux ou 87 chevaux. Ce pack offre aussi la possibilité d’avoir une température convenable l’été avec la climatisation manuelle, mais pas de bel écran Intellilink.

 

Et voilà une Adam bien équipée avec les finitions Glam et Slam qui vous mettent, en fonction du moteur (87chv et 110chv), entre 15600€ et 18000€, avec le nouveau 3 cylindres essence de 115 chevaux.

Ainsi qu’un intérieur digne de ce nom et du plus bel effet, avec un écran central (un peu mal placé et sans lecteur CD) mais très fonctionnel et avec (enfin) la climatisation automatique.

Magnifique or not?! Ne vous inquiétez pas, vous pouvez faire encore monter un peu la sauce avec d’autres accessoires, stickers et autres produits de beauté.

Mais l’inconvénient c’est que… certes elle est belle, certes elle est personnalisable mais… cela ne fait pas un peu cher pour une petite voiture essence et sans véritable image face à la concurrence?

Qu’en penser?

Malheureusement, cette citadine est trop chère d’au moins 2000 à 3000€, Opel avec l’Adam a voulu se positionner sur un segment haut de gamme avec un prix haut de gamme! Alors, certes le tournant est pris pour ce qui est du renouveau stylistique de chez Opel. Mais, se pose la question du marketing: est-il plus intéressant d’avoir une image de marque ou plutôt vendre une voiture de qualité à un prix placé?

L’économiste en moi me dit qu’il vaut mieux faire de la qualité avec un prix compétitif pour ainsi prouver qu’Opel est un constructeur qui se met dans son temps: « Crise économique oui, austérité NON! »

Peut-on, actuellement, craquer pour une voiture, micro citadine, essence, trois portes au tarif minimum de 17 000€ avec un équipement « normal »?

Je ne pense pas (sauf coup de cœur) surtout qu’il est possible en restant chez Opel d’avoir une nouvelle Corsa ayant le même style et surtout qui pourra emmener famille, amis et courses, à l’arrière sans souci, car l’Adam pêche au niveau de ses places arrières et de son coffre.

La copie ou plutôt la facture est donc à revoir, même si Opel tient à sortir des séries dérivées plus masculines, comme l’Adam Rocks au pare-choc en plastique pour affronter la brousse urbaine, au demeurant sympathique mais toujours plus chère.

Le petit conseil:

Si vous tenez à acheter cette voiture, tournez vous du côté de l’occasion, afin de trouver une Adam un peu décotée qui ne ruinera pas votre portefeuille.

Et si vous souhaitez découvrir plus encore cette voiture, rendez-vous sur le configurateur d’Opel pour faire une Adam à votre image.

(En prime, puisque la sécurité est importante, le crash test de l’Opel Adam et ses 4 étoiles)