Opel a décidé de faire évoluer la gamme de son récent grand monospace, le Zafira Tourer qui mène à priori une discrète carrière tant il est rare sur nos routes il faut dire qu’avec son nouveau gabarit (4.66 m de long), le Zafira Tourer n’est le plus le concurrent des Touran, Scenic  mais celui des S-Max/Galaxy, Sharan ou même Espace, autant dire qu’il est désormais sur un segment plus petit et moins porteur que celui des monospaces compacts où le Zafira Classic se débrouille encore correctement. Aussi pour renforcer l’attrait de son grand monospace sur le marché, Opel le dote du moteur 2.0 L CDTI BiTurbo. Ainsi équipé du moteur 2.0 L BiTurbo, le Zafira Tourer rejoint l’Insignia et l’Astra GTC qui peuvent elles aussi être propulsées par ce moteur 2.0 L diesel. Ce bloc 2.0 L CDTI Biturbo (avec S&S) délivre la puissance de 195 ch à 4000 trs/min et 400 Nm à 1750 trs. Ce moteur est associé à une BVM6 qui permet au monospace d’atteindre la Vmax de 218 km/h, d’abattre le 0 à 100 km/h en 9.8 secondes tout en annonçant une consommation mixte de 5.4 L/100 km et 144 g de CO2/km. Pas encore de tarification française mais sachez qu’en Allemagne  cette motorisation est proposée avec les deux plus hauts niveaux de finition et les prix débutent à 34.955€ (Zafira Tourer Sport). Un petit détail toutefois, Opel annonce dans sa com’ que dans son segment, ce Zafira Tourer est le plus puissant, c’est une petite erreur puisque le plus puissant des grands monospaces est et reste le S-Max disponible avec un moteur diesel de 200 ch et un moteur essence de 240 ch.

A revoir dans les prochaines semaines pour ceux qui veulent une alternative aux Espace, Sharan ou Galaxy.

Via Opel.