Après la cohue provoquée par d’extrêmes supercars telles qu’une Koenigsegg Agera R, une Pagani Zonda Cinque ou encore une Bugatti Veyron Super Sport World Record Edition, sans parler des diverses préparations plus ou moins réussies suivant les goûts et les couleurs, nous avons décidé de refaire un petit tour en fin d’été dans Paris pour dénicher les dernières exclusivités estivales dans les rues parisiennes !

Le résultat de cette chasse aux sportives est plus ou moins mitigé ! La plupart des propriétaires de supercars étant partis, et surtout ceux des voitures les plus exotiques pour le ramadan, Paris est redevenu plus “calme” en terme d’automobiles de luxe, de prestige, de rareté ou encore de sportivité bien que ce terme soit très accessoire dans des rues continuellement dédiées aux embouteillages…

Nous avons en tout cas commencé notre journée dans les souterrains de Paris à la recherche de perles dans le Parking Vendôme. Le choix est là et le nombre de sportives garées ici est assez impressionnant ! Au programme : Ferrari 599 GTO, Jaguar XK-R, Porsche 911 E, Ferrari 458 bicolore, Mercedes-Benz SLR, Aston Martin Rapide, DBS, Porsche Turbo S et j’en passe ! Malheureusement, il faut une nouvelle fois se désoler en constatant que la plupart de ces autos sont bâchées et ne roulent quasiment jamais ! Quelques photos tout de même des voitures découvertes.

La chaleur était vraiment étouffante dans ce parking, nous faisons vite pour nous rendre ensuite à l’exposition de la collection de voitures de Ralph Lauren ! Je devrai dire l’exceptionnelle, l’incroyable, la surprenante, l’étonnante, la rare, la sublime collection de Ralph Lauren !! Les voitures présentées sont de splendides bijoux extrêmement bien restaurés ! Certains diront que j’en fais un peu trop mais il faut avouer que j’étais vraiment impressionné ! 17 voitures plus belles les unes que les autres sont exposées pour le plus grand bonheur des yeux de passionnés ! On passe de la Bugatti 57 S(C) Atlantic, à une Alfa Roméo 8C 23000 Monza, une Ferrari 250 Testa Rossa jusqu’à une Mc Laren F1 LM !

Un atout de cette exposition est l’absence de barrière ou de corde devant les voitures. Approcher les voitures à moins de 30 cm sans aucun obstacle entre le visiteur et la voiture est vraiment agréable ! Seul inconvénient, prendre des photos est interdit… Un comble pour nous, photographes, étant donné qu’aucun responsable n’étant présent durant cette fin de période chaude pour nous donner quelconque autorisation !
Petite revue en détail de l’expo avec photos par un de nos confrères ici : http://arthomobiles.fr/Ralphlauren/Ralphlauren.htm

Après cette arrêt au musée des Arts Décoratifs, nous partons sillonner les rues parisiennes en faisant le tour des grands hôtels ! C’est là que l’on s’aperçoit que c’est la fin de l’été ! Direction place de la Concorde, puis Champs Élysés où l’on ne déniche qu’une Maserati GranTurismo ainsi qu’un Rolls Royce ! Georges V, Fouquets, Plazza : Aston Martin Rapide et Panamera… Il faudra s’en contenter ! Au détour d’une rue on croise une 911 puis une F430 mais rien d’affolant comme les semaines précédentes ! Ceci-dit, c’est toujours cela de pris !

Pour terminer la journée, on décide de partir en direction du Royal Monceau ! Cela s’est avéré rentable ! Pour notre plus grand plaisir, nous découvrons une Koenigsegg CCXR Special One encore restée à Paris ! Le propriétaire de cette auto, pour le moins peu courante, serait à ce que l’on entend dire également le propriétaire de l’hôtel ! Ceci expliquerait donc peut-être cela ! En tout cas, c’est une bien belle rencontre d’autant plus qu’il n’y a personne autour, mis à part des travaux juste derrière la voiture, c’est donc une aubaine pour la photographier et en profiter un maximum ! Ce n’est pas tous les jours que l’on fait ce genre de rencontre : 1018 chevaux, V8 4,7l dopé par 2 compresseurs Rotrex soufflant à la pression de 1,5 bar, 1060 Nm de couple, 417 km/h en pointe, 0 à 100 km/h avalé en 2,9 secondes ! Tout cela pour 1 500 000 euros HT et seulement 14 exemplaires produits dans le monde ! Des chiffres impressionnants qui viennent titiller la Bugatti Veyron, réputée moins joueuse à conduire que la Koenigsegg !
Place aux photos pour terminer cette sympathique journée parisienne qui s’est achevée sur une bonne note !

Crédits photos : www.nandrphotography.com for Blogautomobile.fr