6272259Le succès du Peugeot 3008 n’est plus à démontrer : plus de 500.000 exemplaires ont déjà trouvé preneur à travers le monde et, après (déjà) 4 ans d’existence, il figure toujours dans le top 10 des véhicules les plus vendus en France. Pour la rentrée, le best-seller du lion s’offre un poetit toilettage bienvenu, histoire d’être raccord avec les derniers modèles arrivés dans la gamme  et, bien sûr, de continuer à attirer les clients dans les showrooms.

On connaissait déjà la version chinoise du 3008, esthétiquement différente de sa cousine européenne et reprenant les derniers codes stylistiques de Peugeot. Si le restylage européen s’en rapproche sous certains aspects (par exemple, avec ces enjoliveurs d’anti-brouillards reprenant la crosse chromée que l’on retrouve désormais sur la plupart des modèles de la marque), il s’en distingue finalement assez sensiblement. Le vitrage latéral, notamment, reste inchangé (pour mémoire, il avait été totalement retravaillé sur la version chinoise).

La nouvelle calandre abandonne le style « coupe-frittes » pour un dessin plus classique, arborant un encadrement et deux barrettes chromés, tandis que les phares changent de forme dans leur partie inférieure pour se rapprocher de ceux de la dernière 308. Leur nouveau masque noir leur donne plus de profondeur et, associé à quelques éléments chromés, permet d’aiguiser quelque peu le regard du 3008. L’arrivée de clignotants et d’un guide de lumière à LED achève de moderniser l’ensemble. Pas mal.

6272277A l’arrière, les modifications se font plus discrètes. On remarque que le sigle « PEUGEOT » migre au centre de la malle (sous le lion) et, surtout, la nouvelle signature lumineuse reprenant la triple griffe déjà connue sur les derniers modèles Peugeot. Question coloris, le rouge Rubi fait son apparition parmi 9 teintes disponibles (seulement 6 sur la version HYbrid4). Enfin, de nouvelles jantes font également leur apparition.

Globalement, un restylage réussi qui vient donner un petit coup de jeune bienvenu à ce 3008, dont l’âge n’allait pas tarder à se faire sérieusement sentir face à une concurrence toujours plus agressive sur ce segment. Mais si cette mise à jour permet enfin d’affiner le traitement dans les détails du 3008, elle ne fait pas de miracle pour autant : le 3008 reste un véhicule maladroitement proportionné et assez lourdingue visuellement.

3008_1308tech_a

L’intérieur subit peu de modifications. On note quelques modifications de selleries sur les différents niveaux de finitions mais, à part ça, pas grand chose à se mettre sous la dent. Ce n’est pas un mal en fin de compte : sportif et valorisant, l’intérieur est l’un des aspects du 3008 qui plait le plus aux acheteurs. Peugeot n’avait guère intérêt à tout bouleverser. En revanche, on pourra regretter que le constructeur n’ait pas profité de cette mise à jour pour équiper le 3008 des derniers gadgets à la mode dont bénéficient déjà certains modèles chez PSA. En effet, si le 3008 peut être équipé du Distance Alert (qui mesure l’écart avec le véhicule qui vous précède) et d’un système de mesure de place disponible pour le stationnement, il faudra par exemple toujours faire sans le très pratique Park Assist pour vous garer (système qui équipe notamment le dernier C4 Picasso).

6272269

Côté moteurs, vous retrouverez les versins suivantes :

En diesel :

– 1,6 HDi FAP 115ch, BVM6 ou boîte pilotée ETG6  4,8 l/100km pour la version boite manuelle, soit 125 g CO2/km) ;

– 2,0 HDi FAP 150 ch, BVM6 (5,3 l/100km soit 139 g CO2/km) ;

– 2,0 HDi FAP 163 ch, BVA (6,1 l/100km soit 159 g CO2/km) ;

En essence :

– 1,6 VTi 120 ch, BVM5 (6,7 l/100km soit 155 g CO2/km) ;

– 1,6 THP 155 ch, BVM6 (6,9 l/100km soit 159 g CO2/km) ou BVA6 (7,6 l/100km soit 175 g CO2/km) ;

– 1,6 THP 163 ch, BVA6 (8,4 l/100km soit 193 g CO2/km)

La version Hybrid4, qui représente environ 6% des ventes, sera toujours de la partie sur cette version restylée : 2.0 l HDi FAP 163ch + moteur électrique 37ch, boîte pilotée ETG6 (3,4 l/100km annoncés, soit 88 g CO2/km).

Le 3008 restylé sera présenté au Salon de Francfort et devrait être commercialisé dans ma foulée.

MàJ : la version Hybrid4. On se rend mieux compte de l’effet des nouveaux phares à fond noir sur cette version d’une couleur plus claire. On constate surtout que la version Hybrid4 est désormais identique esthétiquement au reste de la gamme 3008.

En vidéo :


Via Peugeot