LR_DEF_Celebration_Event_290116_12

Le doyen de la production automobile mondiale prend une retraite bien méritée, mais il faudra attendre un peu pour son remplaçant.

Véritable icône moderne, le dernier Land Rover Defender vient de sortir ce 29 janvier des chaînes de production du constructeur britannique à Solihull après 68 ans de production ininterrompue. Cela en fait la voiture détenant le record absolu de longévité (la VW Coccinelle étant battue de 3 ans). Plus de 700 employés de Land Rover (anciens comme actuels) étaient invités pour assister au roll out du Defender 90 Heritage Soft Top, le dernier d’une série de plus de 2 millions d’exemplaires.

Sorti en 1948, le Land Rover Series I était à l’origine un véhicule destiné avant tout au marché agricole, ayant besoin d’un véhicule rustique et solide. Le prototype, basé sur un châssis de Jeep Willys, disposait notamment d’un volant central ! Le choix de la caisse en aluminium était quant à lui tout bonnement dû au manque d’acier dans cette période d’immédiat après guerre, tandis que les éléments de carrosserie plats étaient facile et rapides à produire. Le succès vint rapidement sur de multiples marchés grâce aux grandes qualités du véhicule : solidité, capacités de franchissement et  rusticité permettant son emploi sur tous les terrains de l’ex-empire colonial britannique. Passant par 3 générations avant de devenir Defender en 1990, le Land est à l’origine de toute la gamme actuelle du constructeur anglo-indien (Tata étant devenu propriétaire de la marque en 2008).

Mais ce n’est pas tout à fait la fin d’un symbole pour autant car va démarrer à Sollihul un atelier de restauration et de reconditionnement des anciens Land Rover, nommé Heritage Restoration, un peu à la manière de ce que font Ferrari Classiche ou Porsche Classic. Douze employés triés sur le volet pour leur connaissance des procédés de fabrication y seront notamment affectés. Le premier véhicule ainsi restauré devrait sortir cet été.

Land-Rover-Defender-DC100_zpsdd796b67

Ensuite, Land Rover planche actuellement sur un successeur au Defender, qui devrait être commercialisé au mieux en 2019. Selon les dernières affirmations du constructeur, ce nouveau modèle ne devrait avoir aucune ressemblance avec le concept DC100 de 2011. Dommage, il était plutôt réussi. Il nous reste à prendre notre mal en patience. Farewell Defender !

Crédits photos : Jaguar Land Rover