Née de l’autre coté de la Manche en 1973, elle est quasiment l’ancêtre de toutes nos berlines sportives, je veux bien sur parler de la Triumph Dolomite Sprint. Une berline bien anglaise au tempérament bien trempée et au comportement routier assez impétueux du fait de son pont arrière rigide qui participe à la propulsion de cette berline de 4.12 m de long d’à peine plus de 1000 kg. Une auto motorisée par un 2.0 L 16S de 129 ch, 167 Nm alimenté par 2 beaux carbus horizontaux SU HS 6 et qui était associé à une BVM4. Une Dolomite Sprint ça tapait, il y a presque 40 ans, les 190 km/h et ça pliait le 0 à 100 km/h en à peine plus de 9.5 secondes malgré des roulettes en 175/70 HR 13 (une dimension inconnue des plus jeunes). Une berline vraiment sympa à conduire ou à piloter comme sait le faire Ken Wood en rallye. Pour le plaisir c’est par ici.

Via CPL, Youtube.