A chaque fois c’est pareil, on se dit une énième version de la 911, oui alors ça va être quoi cette fois ? Et à chaque fois on tombe dedans en se disant que c’est toujours très bien et ces nouvelles Carrera 4 et Carrera 4S ne dérogent pas à la règle même si les évolutions esthétiques sont discrètes (nous en avons parlé ce week end) et si certains viennent à faire les grognons en disant qu’une 911 4RM ce n’est plus une 911. Il y a déjà suffisamment longtemps que cette technologie est développée par le constructeur de Zuffenhausen pour qu’elle soit parmi les meilleures et les plus agréables du marché avec le vrai Quattro d’Audi et le Symmetrical AWD de Subaru.

La 911 Carrera 4 et 4S sont des modèles totalement intégrés dans la gamme 911 et chaque motorisation propose deux carrosseries à savoir, le coupé et le cabriolet. Ces deux modèles représentent d’ailleurs 33% des ventes de Porsche 911 depuis de nombreuses années (~25000 ex depuis 4 ans) et on comprend mieux que le constructeur allemand les mettent en avant et soigne leurs performances et leur agrément.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La 911 Carrera 4 ou 4S est donc une vraie 4RM qui profite cette années de la dernière génération du PTM ou Porsche Traction Management. Le Porsche Traction Management optimisé est présent, de série, sur toutes les 911 Carrera à transmission intégrale. Il s’agit d’une transmission intégrale active avec différentiel central multidisque électronique associé à un différentiel de freinage automatique (ABD) et à un système d’antipatinage (ASR). Le différentiel central multidisque répartit de manière variable la puissance mais aussi le couple entre les trains arrière et avant. Le PTM surveille en permanence les conditions de conduite pour réagir au plus vite aux différentes situations. Des nombreux capteurs contrôlent en permanence la vitesse de rotation des quatre roues, l’accélération longitudinale, l’accélération transversale ou l’angle de braquage de braquage des roues avant. Lorsque les roues arrière patinent lors d’une accélération, le différentiel central multidisque intervient pour donner l’avantage aux roues avant. En même temps la fonction ASR évite aux roues de patiner en adaptant la puissance du moteur et lors d’un passage en courbe, le couple transmis à l’avant est calculé de manière à ne pas perturber le guidage latéral et l’équilibre de la voiture.

Lorsque le PTM est associé avec le PSM (Porsche Stability Management), le conducteur à l’assurance d’une répartition optimisée du couple et ce quelques que soient les circonstances et les conditions de route. Cette nouvelle transmission intégrale entraine un surpoids de l’ordre d’une vingtaine de kilos aussi bien pour le coupé que pour le cabriolet mais la nouvelle Carrera est plus légère de 65 kg que le modèle équivalent en version 997. Toujours au chapitre des évolutions de cette version 4RM mais cette fois par rapport à la version 2RM, on note un élargissement de la voie arrière de 22 mm qui s’accompagne d’un élargissement d’une taille des pneus et d’ailes arrières légèrement plus larges (+44 mm).

Mécaniquement les Carrera 4 et Carrera 4S reprennent les mêmes moteurs que les versions 2RM, à savoir les flatsix 3.4 L et 3.8 L qui peuvent être associé soit à la BVM7, soit à la BVR PDK7. Pour le détails des performances et spécifications, c’est par là :

Dimensions : L : 4.491 m – l : 1.852 m (+ 4.4 cm) – h : 1.296 m – emp : 2.45 m – réservoir : 68 L

Carrera 4 (coupé) : 3.4 L, 350 ch à 7400 trs/min, 390 Nm à 5600 trs, BVM7 ou PDK7, Vmax : 285 km/h avec BVM7 et 283 km/h avec PDK7, 0 à 100 km/h : 4.9 sec avec BVM7 et 4.7 sec avec PDK7, consommations mixtes : 9.3 L/100 km avec BVM7 et 8.6 L/100 km avec PDK7, émissions de CO2 : 219 g/km avec BVM7 et 203 g/km avec PDK7

Carrera 4S (coupé) : 3.8 L, 400 ch à 7400 trs/min, 440 Nm à 5600 trs, BVM7 ou PDK7, Vmax : 299 km/h avec BVM7 et 297 km/h avec PDK7, 0 à 100 km/h : 4.5 sec avec BVM7 et 4.3 sec avec PDK7, consommations mixtes : 9.9 L/100 km avec BVM7 et 9.1 L/100 km avec PDK7, émissions de CO2 : 234 g/km avec BVM7 et 215 g/km avec PDK7

Pour le reste ces 911 Carrera 4 et 4S profitent des mêmes équipements, options et accessoires que leur soeurs à deux roues motrices. Freins PCCB, PASM et PDCC sont bien sur de la partie en série ou en option sur ces nouvelles 911.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans l’habitacle de ces nouvelles autos, pas de modifications significatives et l’espace à vivre de la 911 reste conforme à ce que nous connaissions jusqu’à maintenant. Bien sur par le jeux des options, des accessoires Tequipment ou le service Porsche Exclusive, vous pouvez faire votre voiture sur mesure et à vos goûts sportifs !

Pour retrouver la 911 Carrera 4 en vidéo, c’est par là.

Pour configurer votre 911 Carrera 4 sur mesure avec vos jantes et vos couleurs, c’est par ici :

http://www.porsche.com/germany/modelstart/all/default.ashx?modelrange=911

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces nouvelles versions seront donc dévoilées officiellement dans un mois au Mondial de l’automobile et elles arriveront en concessions dans les jours qui suivront le salon parisien, mais si vous êtes interessés sachez que vous pouvez déjà commander votre auto car les tarifs officiels ont été publiés.

Porsche 911 Carrera 4 Coupé 350 ch : 99.066€

Porsche 911 Carrera 4 Cabriolet 350 ch : 111.863€

Porsche 911 Carrera 4S Coupé 400 ch : 113.897€

Porsche 911 Carrera 4S Cabriolet 400 ch : 126.694€

La transmission 4RM vous coûtera environ 10.000€ de plus que la transmission 2RM et entre une 911 Carrera 4 (997) et une Carrera 4 (991) il y a environ 6.000€ d’augmentation. Une bien jolie auto sportive qui ravira les amateurs qui peuvent profiter d’une telle machine mais ne perdons pas de vue que ces nouvelles 911 (comme bon nombre de sportives) pourrait se voir freiner dans sa diffusion en France dès l’an prochain si le gouvernement actuel vient à appliquer son fameux doublement du malus “écologique”…

Via Porsche, Automobilissimo, Youtube.